Gard : il demande à son cochon de mordre une gendarme d'origine maghrébine

Publié le 25 Novembre 2016

Un cochon. IllustrationHistoire surréaliste dans le Gard. Un responsable Front National de Saint-Gilles a été condamné ce mercredi soir pour avoir eu une attitude outrageante envers une femme gendarme parce qu’elle était d'origine maghrébine. L'homme serait allé jusqu'à ordonner à son cochon domestique de mordre l'agente.

Les faits se sont déroulés le 27 juin dernier, rapporte Objectif Gard. Des voisins inquiets appellent la gendarmerie pour signaler une dispute conjugale au domicile de Jean Marc Arzalier, un responsable FN de Saint-Gilles (Gard).

Cinq agents arrivent sur les lieux mais l'homme avise une gendarme d'origine maghrébine et refuse de lui parler. Puis, provoquant, il lui lance : “Elle ne vous plaît pas ma décoration”, montrant les nombreux portraits de Jean-Marie Le Pen et de sa nièce Marion Maréchal Le Pen, affichés dans son intérieur.

La gendarme garde son calme mais l'homme serait ensuite allé plus loin : “Vous avez demandé à votre cochon domestique qui était à l'intérieur de votre domicile de mordre la gendarme. Et lorsque les gendarmes vont partir vous allez faire le salut nazi”, a déclaré le président du tribunal correctionnel, Johan Denis.

Le prévenu, âgé de 45 ans, n’a pas nié, tentant de se justifier : “Je regrette énormément, je demande pardon, j'étais dans la provocation, je présente mes excuses, balbutie le prévenu âgé de 45 ans. Je m'étais investi en politique au FN, j'étais dans une posture”, a-t-il déclaré à la barre, selon l'article d‘Objectif Gard. “Vous vous rendez compte même un gendarme en uniforme ne l'arrête pas, alors imaginez dans la rue son attitude détestable”, a accusé Me Saphia Foughar, avocate de la gendarme qui s’est portée partie civile.

Finalement, l'homme a écopé de quatre mois de prison avec sursis et de 105 heures de travail général. Il a depuis été démis de ses fonctions au Front National.

m6info.yahoo.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Faits-divers, #France

Commenter cet article