«Hélas pour elle Julie n’est pas migrante» : la nouvelle affiche du FN qui fait polémique sur le net

Publié le 5 Novembre 2016

© Capture d'écran Facebook - Marine Le Pen

© Capture d'écran Facebook - Marine Le Pen

Le groupe «Les Jeunes avec Marine» a publié une nouvelle affiche controversée qui met en scène une jeune étudiante française rencontrant des difficultés à se loger, afin de dénoncer l’accueil de 80 migrants sur un campus universitaire à Lille.

«Julie attend un logement en résidence étudiante depuis deux ans. Hélas pour elle, Julie n’est pas migrante», peut-on lire sur la dernière affiche choc des jeunes militants du Front national, qui met en scène une jeune fille blanche, de dos.

En bas de l’image, on peut lire dans un encadré : «A Lille, 80 migrants ont été accueillis sur le campus universitaire et logés en centre d’accueil.»

Les membres du FN partagent…

L'affiche a été relayée sur la toile par de nombreux cadres du Front national, dont sa présidente Marine Le Pen, qui l'a publiée sur Facebook.

Sur Twitter également, l'infographie a rencontré son petit succès parmi les membres et les militants du FN. Le député de Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen l'a relayée, de même que David Rachline, maire frontiste de Fréjus.

«Nos étudiants d'abord !», a-t-on pu lire parmi les commentaires de sympathisants du parti présidé par Marine Le Pen, ou encore : «3,8 millions de mal-logés en France qui ne sont pas la priorité du gouvernement socialiste.»

Une autre utilisatrice a déploré «la précarité pour les jeunes Français [...] quand les migrants sont logés, nourris et soignés gratuitement».

francais.rt.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #Immigration

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 05/11/2016 11:10

Châteaurenard : Florence, 50 ans, dort dans la rue, et des milliers comme elle. Et pendant ce temps-là, des clandestins dorment dans des hôtels, des châteaux, de beaux logements mystérieusement apparus libres, aux frais du contribuable. Pendant ce temps-là, des Français attendent depuis des lustres des logements sociaux. Tout le monde le sait, alors je ne comprends pas cette polémique. Cette affiche ne montre qu'un des aspects du quotidien.