Hollande : le président qui n’existait pas

Publié le 5 Novembre 2016

HollandeTant de choses n’existent pas sous François Hollande qu’on finit par être pris par le désir d’en dresser une liste, autant pour servir la mémoire nationale, que s’étonner au détour d’un quinquennat qui aurait mieux fait de ne pas exister.

La théorie qui n’existe pas aura fait la joie des Français, et qui existe d’autant moins qu’elle propose un genre qui n’existe pas, le genre neutre. Mais c’était le temps de la chasse aux stéréotypes au tout début du quinquennat. Car il existe désormais une campagne électorale, qui n’existe pas, le candidat faisant campagne sans s’être déclaré et sans comptabiliser son temps de parole, dont le décompte n’existera d’ailleurs plus dès qu’elle aura été officiellement lancée. François Hollande avait également tenté le scooter qui n’existe pas, mais il fut grillé par le goût du spectacle de la garce qui n’existait pas avant d’être dévoilée, voire dépoilée, après avoir brulé quelques bougies, et surtout un feu rouge qui lui valut la photographie casquée, qui n’existe plus.

Mais il y eut aussi l’inversion de la courbe du chômage qui n’existe que dans l’imagination fertile de François Rebsamen, serviteur dévoué d’une cause qui n’existe pas, vous savez, celle de la secte qui n’existe pas, la fameuse religion de la République. Que de francs limaçons ! Mais il y eut aussi le soutien armé de la France aux groupes terroristes en Syrie, qui n’exista pas, la déconstruction de la filiation et du mariage, qui n’existèrent pas, puisqu’au contraire il s’agissait de construire une filiation sociale à l’exclusion de toute autre, la déconstruction de l’école, qui n’exista pas, sauf pour les malheureux enfants interdits d’apprendre correctement la langue Française, l’histoire de France, la géographie de la France, le calcul mental, autant de disciplines qui n’existent plus.

Et puis, il y a aussi la France chrétienne, qui n’existe pas, puisque de tout temps la France fut musulmane, la preuve en est dans le Coran a dit Tariq Ramadan, le chef de la propagande qui n’existe pas. N’oublions pas les cages au phobes, qui n’existent pas. Quel bonheur retrouvé pour les bons sauvages que nous sommes devenus, Il n’y a plus de pédérastes en France ! En effet ils n’existent plus, car ils ont été remplacés par les LGBT, dont le féminin qui n’existe pas. Par contre on cherche encore des homophes, des islamophobes, des socialophobes, des vallsophobes et autres racistes, qui d’après SOS raclette existent bien, mais on les cherche encore, sauf à la télévision française qui parvient à en faire un reportage quotidien.

Dans quel monde vivons nous ? Probablement un monde qui n’existe pas, mais n’oublions pas pour autant la joie de vivre avec les yeux ouverts au milieu des faux derches, qui n’existent pas.

LaJoieDeVivre

24heuresactu.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article