Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

Publié le 9 Novembre 2016

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

Il faut absolument revoir l’appellation SDF qui jusqu’à présent désignait les personnes n’ayant pas de domicile fixe, puisqu’il apparait évident que sous la dictature du plus minable président, s’étant pourtant fait élire sur la promesse d’être le président de tous les Français … certains humains sont prioritaires à ses yeux : ceux venus d’ailleurs, que lui et ses complices nomment « migrants », et nous : « immigrés entrés illégalement sur notre territoire » !

Désormais il faudra penser à préciser Sans Domicile Fixe Français … étant entendu que ceux-là sont considérés comme quantité négligeable par la caste des humanitaristes donneurs de leçons, auto-proclamés camp du bien !

Démonstration :

Janvier 2016 – Paris 8ème

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

« L’homme serait mort des suites d’un arrêt cardio-respiratoire peu avant 8h du matin. Il avait effectué une demande d’hébergement d’urgence auprès des services de l’Etat. La préfecture annonce que 85 places d’hébergement supplémentaires seront rendues disponibles d’ici ce jeudi soir à Paris. » 

Notez bien, 85 places en janvier … pour plusieurs milliers libres immédiatement pour les « migrants » !

http://www.20minutes.fr/paris/1770615-20160121-paris-sdf-66-ans-meurt-froid-huitieme-arrondissement

Janvier 2016 – Marseille

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

« Il avait 66 ans, un état de santé fragile, des années de rue, ici, à Marseille. Tchèque, Antonin Novotny avait au pays deux filles, avec qui il était resté en contact. Il vivait sur un trottoir de la rue Loubon (3e), à la Belle-de-Mai, où il avait posé sa tente, avec son ami Miro. Il y a quelques jours, cet abri dérisoire avait été lacéré au cutter et laissait depuis entrer le vent glacé. C’est là, face à un foyer Adoma, qu’il a été trouvé mort, mardi matin, par les marins-pompiers’ »

http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/3764436/antonin-66-ans-mort-de-la-rue.html

Mai 2016 – Chateaurenard / Provence – Florence  50 ans

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

« Comble de malchance, elle a aussi subi une double agression physique, elle, qui n’est pas agressive pour deux sous. Sa vie sentimentale n’a guère été plus heureuse, elle s’est mariée, a subi un long divorce, elle n’a pas d’enfant. « Et on m’a aussi volé mon chien ». Elle est donc seule, sans revenus, elle a déjà vécu quelques années dans une tente ou dans une voiture, Mais aujourd’hui, elle n’a même plus de véhicule, pas de logement, Alors, depuis le 8 mai, elle dort, où elle peut, dans les petits coins à l’abri qu’elle peut trouver.

Aujourd’hui, Florence va rencontrer un élu au service de l’urbanisme de la ville de Châteaurenard pour préciser sa situation personnelle, en matière d’emploi et sur le plan financier. On lui a promis d’essayer de lui trouver une solution de logement. »

Pour Florence « on promet d’essayer », mais pour les migrants on trouve de suite !

Il a fait quoi le Préfet de cette région pour cette citoyenne en détresse ?

M’a l’air bien plus empoté que lorsqu’il faut, à toute force et contre l’avis des populations, trouver de quoi loger les protégés du pouvoir !

http://www.laprovence.com/article/edition-arles/4186964/florence-dort-dans-la-rue-depuis-le-mois-de-mai.html

Octobre 2016 : Mimizan – Dominque, la quarantaine, expulsée le 14 octobre … juste avant la trêve hivernale

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

« Fatiguée et handicapée. Elle raconte l’expulsion de son logement : « c’était inhabitable et insalubre, ça a été reconnu par huissier. Le logement était humide à 75 %. » Son van dans lequel elle peut se réfugier a été immobilisé à la fourrière. Depuis, Dominique vit dans la rue ; « Je suis comme un animal traqué », témoigne-t-elle. Elle raconte son quotidien chaque soir pour dormir dans un abri. « Je trouve des endroits cachés, j’y vais très tard car en tant que femme je sais que je suis plus vulnérable ».

On notera au passage que suite au constat d’huissier sur l’état de l’appartement, les autorités ne sont pas intervenues pour réclamer au proprio la mise en conformité de son logement … En revanche aucune hésitation à mettre Dominique dehors 15 jours avant la trêve d’hiver pour carence de loyer !

Une double honte !

https://www.francebleu.fr/infos/societe/mimizan-elle-dort-dans-la-rue-et-lance-un-appel-l-aide-sur-internet-1477906416

Heureusement, la générosité des citoyens a aussitôt permis de secourir Dominique, en lieu et place des organismes d’Etat, toujours longs à la détente lorsqu’il s’agit de gérer la « misère usuelle », alors qu’ils nous prouvent en ces temps difficiles qu’ils peuvent réaliser des prouesses pour loger la misère extérieure !

Honte à eux, ainsi qu’à toutes ces associations ou organisations bénévoles, promptes à recueillir de parfaits inconnus chez eux, alors que cela ne leur viendrait pas à l’idée de secourir un concitoyen !

« En 24 heures, l’article internet de France Bleu Gascogne sur son histoire a été partagé plus de 1000 fois sur Facebook. Les internautes ont aussi participé financièrement puisque la cagnotte affiche plus de 6 400 euros ce mercredi 2 novembre à 10h. 217 participants ont donné entre cinq et cent euros, peut-être davantage puisque certains donateurs ont préféré rester anonyme et/ou ne pas afficher le montant leur don. »

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/landes-dominique-expulsee-mimizan-recu-le-soutien-d-une-centaine-d-anonymes-1478079315

Novembre 2016 : Paris – Maxime 59 ans

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

C’est en août dernier que le corps de Maxime a été retrouvé en pleine canicule, sur un banc public dans un square en plein Paris, le long des voies ferrées de Montparnasse ; son corps quittera l’Institut Médico Légal où il reposait dans l’une des chambres froides, pour être inhumé ce lundi 7 novembre.

http://phylacteres.net/paris-maxime-59-ans-sdf-mort-sur-un-banc-public-xive-sera-enterre-ce-lundi/

Et le bilan des sans-abri décédés en 2016 est déjà de 323 au moins, étant entendu que d’après le collectif « Les morts dans la rue » ils sont peut-être 6 fois plus tant il est difficile de les recenser.

« Au moins 323 sans-abri sont décédés en 2016. Selon le collectif Les morts de la rue, qui publie ces chiffres accompagnés de leurs noms, cette liste n’est pas exhaustive. « Ils sont probablement six fois plus », précise l’association à France Info, avant de préciser que ce sont les seuls chiffres disponibles sur les décès des SDF »

http://www.lci.fr/faits-divers/323-sans-abri-morts-en-2016-le-macabre-decompte-des-morts-de-la-rue-2009802.html

Après un été caniculaire dont les sans-abri ont subi toutes les nuisances, c’est à présent la neige qui s’invite tôt cette automne, avec son cortège de froidures mortelles pour qui doit dormir à même le sol ou dans un simple emballage carton.

Pourtant le squatteur de l’Elysée peut pavoiser lui, car il a encore au moins 6 mois tranquilles avant son expulsion, que nous sommes nombreux à attendre avec impatience !

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

En attendant, le voilà à nouveau parti se goberger à l’Etranger, pour le ridicule cirque médiatique de la COP 21 ; parfaitement inutile puisque comme le prouve cette neige prématurée, la nature n’est pas prête de céder aux manipulations des humains … fussent-ils présidents, ministres, députés …

Mais ce qui est sans aucun doute le plus révoltant, c’est d’apprendre que dans le sein même de la mafia hollandesque, Yves Le Drian, Ministre de la Défense, enfonceur de portes ouvertes, annonce ce que toute la ré-information se tue à répéter sur tous les tons depuis de longs mois : « le risque existe que des djihadistes se fassent passer pour des réfugiés … il faut éviter qu’ils s’éparpillent ! »

Ils dorment et meurent dans la rue, mais ce ne sont que des Français !

http://breizatao.com/2016/11/07/il-ne-faut-pas-eparpiller-les-djihadistes-presents-parmi-les-migrants-affirme-le-drian-qui-eparpille-les-migrants/

Au moment même où les Préfets passant outre les refus de nombreux maires, n’en finissent plus de saupoudrer des illégaux sur toute la France, monsieur Le Drian nous confirme donc que cet indigne gouvernement est totalement conscient des risques encourus par les citoyens, mais que contrairement à toutes leurs affirmations et pleurnicheries après attentats … ils s’en foutent !

Lâcher la planche pourrie Hollande, c’est bien monsieur Le Drian, mais si c’est pour vous acoquiner avec Valls qui ne vaut pas mieux et a promis une répression sévère à tous ceux qui se mettraient en travers du projet de dispersion des migrants … cela voudrait dire que finalement vous ne valez pas mieux qu’eux !

http://www.lepoint.fr/presidentielle/en-soutenant-valls-le-drian-a-voulu-envoyer-un-message-a-hollande-07-11-2016-2081438_3121.php

Quoi qu’il en soit, les morts de tout le quinquennat Hollande vous seront imputés, qu’ils soient morts de froid, de faim, ou victimes des sauvages que vous nous imposez, et aucun ministre et aucun allié ne sera exempté !

Josiane Filio

ripostelaique.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France

Commenter cet article