La réalité du quotidien d’un Français qui ne sera jamais publiée par les journaux

Publié le 1 Novembre 2016

Un lecteur nous écrit, essayant simplement de vivre et de travailler honnêtement en France avec son jeune fils. Voilà la réalité qui ne sera jamais publiée par les journaux traitant de l'immigration et du multiculturalisme, éléments qui font la fierté de la France socialiste dans l'hypocrisie la plus totale.

Est-ce cela que nous voulons en Suisse?

(Bien entendu, pour la sécurité des personnes impliquées, nous avons enlevé les noms et la dénomination des lieux.)

Grenoble quartier .... : nouvel incendie criminel et tentative d’homicide

Depuis que W. 23 ans a repris ce restaurant situé au cœur du centre-ville place ..., une affaire qui avait été fermée pendant près de deux ans, les exactions commises par un véritable gang de voyous ne cessent de s’accumuler.

Au départ parce que l’arrivée de nouveaux occupants dans cette affaire qui avait été squattée par ces mêmes Maghrébins dérangeait car dans l’esprit de ces derniers c’était une intrusion sur leur territoire.

La place ..., un espace dédié à la consommation et au deal de drogue, que l’ouverture prochaine du restaurant risquait de déranger, alors W. a été menacé de toutes les manières : depuis les coups contre la porte en pleine nuit jusqu’à des menaces de mort explicites.

vitre1

vitre3

Mais aussi de casser les vitrines et mettre le feu au restaurant.

Ce qui vient de se passer ce weekend, quand, suite à une énième altercation dans cette lutte incessante entre la nécessité de garder la paix publique pour permettre l’activité du restaurant, et la prise de contrôle de l’espace public par le gang du quartier ..., un incendie criminel visant à faire bruler le restaurant avec ses occupants a eu lieu dans la matinée de samedi à 4h30.

Deux containers poubelles remplis d’essence avaient été mis intentionnellement contre la vitrine du restaurant, sous le préau au contact direct des appartements de l’immeuble, et les flammes atteignaient déjà une hauteur de 3 m.

Sans la présence et le sang-froid du jeune restaurateur qui a poussé le container dans la rue, le restaurant aurait pu rapidement prendre feu avec ses occupants ainsi que l’immeuble tout entier car les flammes léchaient déjà le plancher du premier étage.

Ce dimanche, les voyous constatant sans doute l’échec de leur première tentative, renouvelaient leurs attaques en fracassant les vitrines et les portes vitrées sur plus de 10 mètres linéaires en pleine après-midi.

vitre2

W. s’apprête donc non seulement à déposer plainte contre les mêmes voyous pour la douzième fois en 9 mois, mais aussi à fermer son affaire le temps que les travaux de sécurisation et de remplacement puissent avoir lieu, ce qui nécessitera de nombreux jours entre les procédures d’expertise et les devis et la réponse des assurances.

Fragilisant ainsi les chances de succès de son affaire encore naissante, dans une période difficile où le commerce souffre déjà à Grenoble.

Pour information, depuis un mois pas moins de 5 incendies criminels ont été provoqués par la même bande dans les immeubles du quartier ....

lesobservateurs.ch

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Immigration

Commenter cet article