La « Bien Pensance » ne pense plus !

Publié le 29 Novembre 2016

La « Bien Pensance » ne pense plus !

Si tant est qu’elle ait jamais pensé.

Deux phares de la Bien Pensance ont émis la semaine dernière, avant l’annonce de la victoire de François Fillon aux primaires de la droite et du centre, leurs avis éclairés, destinés à prévenir leurs ouailles sur le danger d’une victoire de celui-ci.

Laurent Joffrin, directeur de la rédaction et de la publication du quotidien Libération, le journal le plus subventionné par l’État et donc par nos impôts : 

"Ce chrétien enraciné a passé une alliance avec les illuminés de la « manif pour tous ». Il y a désormais en France un catholicisme politique, activiste et agressif, qui fait pendant à l’islam politique. Le révérend père Fillon s’en fait le prêcheur mélancolique. D’ici à ce qu’il devienne une sorte de Tariq Ramadan des sacristies, il n’y a qu’un pas. Avant de retourner à leurs querelles de boutique rose ou rouge, les progressistes doivent y réfléchir à deux fois. Sinon, la messe est dite."

tandis que son complice, le milliardaire Pierre Bergé avançait :

Voici donc le vainqueur de la primaire de la droite et du centre comparé par l’un au Tariq Ramadan des sacristies et par l’autre à Pétain.

D’une part ces analyses reviennent à faire un parallèle entre Tariq Ramadan et Pétain. Comprenne qui pourra.
D’autre part, une fois que l’on a dit cela, où sont les arguments ?
On passera sur le niveau de haine brutale et absolue de Joffrin à l’égard d’un candidat à la présidence de la République. La haine de l’autre à l’état pur.

Ces deux messages, qui en annoncent d’autres par milliers d’ici mai 2017, témoignent de la vacuité absolue de la Bien Pensance. Il n’y plus d’argumentation, plus de débat, mais la diabolisation comme dernier rempart, et on le voit chacun son diable.

Nous attendons avec impatience les primaires de la gauche et du centre afin d’apprécier la pertinence des analyses de nos deux phares médiatiques.

Mais ne l’ébruitons pas trop car ceux-ci n’ont pas encore compris que tout ce qu’ils disent dorénavant déclenche un effet inverse de ce qu’ils en attendent. Aussi laissons les s’exprimer !

Massimo Luce

nice-provence.info

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Gauche, #medias

Commenter cet article