Primaire droite: Cette pitoyable Gauche, orgues de Staline, tirent à boulets rouges

Publié le 23 Novembre 2016

Faut-il rappeler qu’il ne s’agit pas d’une primaire de la gauche et du centre ? À entendre Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis et leurs amis socialistes vitupérer François Fillon dans les médias et sur les estrades, on viendrait à en douter. 

Débarrassée de son ennemi favori Nicolas Sarkozy, la gauche n’a pas mis 24 heures à se découvrir une nouvelle cible en la personne de François Fillon. Les orgues de Staline tirent à boulets rouges. Le Fillon bashing bat son plein. Le probable vainqueur de la primaire de la droite est, pour les socialistes, la peste et le choléra réunis : réactionnaire, traditionaliste, ultralibéral, antisocial, ultraconservateur… Comme le dit Jean-Christophe Cambadélis, « il coche toutes les cases ». Et Libération, en gardien du dogme de la pensée unique, de comparer Fillon le catholique à Tariq Ramadan l’islamiste ! L’indignité le dispute à la bouffonnerie.

La gauche, qui coche, elle, toutes les cases de l’incompétence au pouvoir, devrait balayer devant sa porte. La division et la trahison, le mensonge et le dénigrement rythment sa vie quotidienne. Pauvre gauche qui cherche, après tous ses échecs, à nous émouvoir en convoquant, ces jours-ci, une soixantaine d’artistes pour chanter la louange d’un président de la République injustement critiqué ! Elle est incorrigible et pitoyable. Elle qui drape dans l’étendard de la morale ses petits intérêts.
Mais que viennent faire Alain Juppé et les juppéistes dans cette galère ?...

Yves Thréard

 

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Gouvernement, #Gauche

Commenter cet article

Charles 23/11/2016 08:31

Je l'ai déjà écrit....je considère ce 2ème tour des LR comme un test de QI des Français....
Sachant que ce 2ème tour consacrera le prochain président ...car ces fameux Français sont encore très loin de réagir comme les Américains, ils ne sont pas assez mûrs ...mais çà viendra, dans la douleur ..