Toulouse: un migrant frappe des policiers avec un marteau

Publié le 19 Novembre 2016

Un Syrien âgé de 30 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme plus six mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Toulouse pour des violences sur des personnes dépositaires de l'autorité publique.

Comprenant son erreur, le vendeur a alors pris la fuite en courant, poursuivi par un policier qu'il a essayé de frapper à deux reprises avec un marteau. Finalement maîtrisé, ce suspect a été placé en garde à vue au commissariat central.

Le lendemain lors d'une audition, cet homme s'est emparé d'une paire de ciseaux pour s'automutiler. Il a également menacé l'officier de police judiciaire qui lui signifiait la prolongation de garde à vue.

La procureur Alexandra Moreau a requis 4 ans de prison. Bien défendu par Me Pascalin, le vendeur de cigarettes a donc finalement été condamné à une peine mixte : 18 mois ferme plus 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve. Le tribunal a ordonné le maintien en détention.

La Dépêche

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Faits-divers, #Immigration

Commenter cet article