Apologie du terrorisme: il est relaxé après avoir promis de faire pire qu’à Nice

Publié le 2 Décembre 2016

Ce mardi, un chauffeur-livreur âgé de 35 ans a été relaxé des faits d'apologie du terrorisme qui lui étaient reprochés.

L'individu, fiché S, avait menacé les salariés d'une entreprise en septembre dernier, leur promettant de prendre son camion et de "faire pire qu'à Nice". Une référence à l'attentat du 14 juillet qu'il a justifié par la volonté de faire taire le dirigeant de l'entreprise qu'il jugeait trop autoritaire.

A son domicile, une photo de Ben Laden avait été retrouvée, ainsi que des articles relatifs au djihadisme selon le Progrès.

Grâce à son avocate, le trentenaire n'a été condamné que pour outrage, il avait insulté les gendarmes lors de sa garde à vue. Il a donc écopé de 70 heures de TIG.

lyonmag.com

Rédigé par La rédaction

Publié dans #France, #Justice

Commenter cet article

Charles 02/12/2016 16:18

70 de TIG chez Olida, dans l'unité de Loudéac (Jambon cuit, Charcuterie, Saucisson sec)