Estrosi porte plainte contre Mediapart après la diffusion d’un selfie avec le terroriste de Nice

Publié le par La rédaction

Estrosi porte plainte contre Mediapart après la diffusion d’un selfie avec le terroriste de Nice

L'ancien maire de Nice Christian Estrosi s’apprêterait à attaquer le site français en justice pour diffamation, à propos d’un article sur les repérages effectués par le terroriste du 14 juillet dans lequel figure un selfie des deux hommes.

«Article à charge» ou encore «synthèse d’approximations» : c’est ainsi que l’entourage du premier adjoint au maire de Nice Christian Estrosi, interrogé par l’AFP, a qualifié la publication du site d’information Mediapart sur les repérages qui auraient été effectués par l’auteur de l’attentat de Nice Mohamed Lahouaieh Bouhlel.

Se basant sur les images des caméras de surveillance de la ville, l’article indique que le terroriste aurait effectué pas moins de 11 passages sur la promenade des Anglais, dans les jours précédents son terrible passage à l’acte. Selon Mediapart, Mohamed Lahouaieh Bouhlel serait en effet parvenu à plusieurs reprises à se rendre sur les lieux de son futur crime, et ce au volant de son poids lourd de location, un type de véhicule dont la circulation est pourtant interdite à cet endroit.

 

Le média français publie par ailleurs plusieurs images liées à l’enquête, et notamment un selfie du terroriste et de Christian Estrosi, qui aurait été pris le 15 août 2015 sur la promenade des Anglais. Le cliché aurait été retrouvé par les enquêteurs sur la page Facebook du meurtrier, explique une source proche du dossier à l’AFP.

Une image qui provoque la colère de l’entourage de l’adjoint au maire de Nice, qui confie à l’AFP : «Alors que notre ville est toujours en deuil et qu’une enquête est en cours, Mediapart aurait-il eu accès à des images qui sont normalement protégées par le secret de l'enquête ?»

«Nous portons plainte sur ces propos scandaleux allant jusqu'à faire croire que Christian Estrosi aurait fait volontairement une photo avec le terroriste […] Christian Estrosi ne laissera pas remettre en cause la compétence de ses agents de police municipale […] La ville de Nice et Christian Estrosi portent plainte en diffamation», précise la même source à l’agence de presse française, ajoutant que le site journalistique n’a pas interrogé la ville dans le cadre de son enquête.

francais.rt.com

Publié dans France

Commenter cet article

Salah Rabdemed 29/12/2016 05:12

Quel étron ce type...

Vent d'Est, Vent d'Ouest 28/12/2016 15:09

... Certes, il peut y avoir soupçon. Et puis, quoi ? Sur le front Mohamed Lahouaieh Bouhlel il n'était pas non plus écrit "Terroriste" § C'est vrai que Médiapart... No comment

Salah Rabdemed 29/12/2016 05:08

Ben si, un peu quand-même... L'islam étant terroriste, lui étant musulman...

Vent d'Est, Vent d'Ouest 28/12/2016 15:06

Diffamation

Vérifié le 30 juin 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Partager sur Facebook - Nouvelle fenêtreTweeter - Nouvelle fenêtre
Source officielle : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32079 :
"La diffamation est une fausse accusation qui porte atteinte à l'honneur et à la considération d'une personne. La diffamation peut être raciste, sexiste, homophobe. Elle relève d'une procédure spécifique permettant de protéger la liberté d'expression."
Il y a une photo comme preuve (selfie) : où est la FAUSSE accusation ?

Salah Rabdemed 29/12/2016 05:10

Homophobe = peur irrationnelle de tes congénères.
Tu confonds avec homoEROTOphobie.

dans les deux cas, les peurs (rationnelles ou non) sont absolument légales. les rejets, les dégoûts, aussi

On a le droit d'aimer ou de détester ce que l'on veut :) Sans se faire diagnostiquer des pathologies mentales absentes du dictionnaire médical (pathologies qui seraient pénalement répréhensibles... en plus ! Hahahah ! Ils sont fous ces fachos !)