François Hollande, minable jusqu’au bout

Publié le 2 Décembre 2016

La France entière a assisté, ce jeudi 1er décembre, à une scène suréaliste.

Acte 1 : Ce lundi, Hollande convoque Valls, et paraît le recadrer. Piteux, le Premier ministre, qui annonçait partout sa volonté d’en découdre avec le président, et de se présenter à la primaire, se couche lamentablement, et reconnaît l’autorité d’un homme dont il affirmait qu’il lui faisait honte.

Acte 2 : La France attend donc toujours la date du 10 décembre, fixée par celui qui nous sert de président de la République, pour savoir si, avec lui, c’est stop ou encore…

Acte 3 : A 19 heures, les Français apprennent que dans une heure le président de la République va s’adresser à eux… Tout le monde comprend que les choses s’accélèrent, sans savoir pourquoi les choses s’accélèrent.

Acte 4, 20 heures : Hollande, plus croque-mort que jamais, s’adresse au pays.

Il a tout réussi, c’est pour cela qu’il est à 4 % dans les sondages ! Les résultats arrivent ! Ouf ! Le chômage baisse, la consommation repart ! C’était dur, oh la là, qu’est-ce que cela a été dur, mais heureusement il était là ! Il a tout fait pour préserver la cohésion nationale (défense de rire). On a sauvé nos libertés, on a recruté des soldats et des gendarmes. Les réfugiés, la France a pris sa part.

Ah ! Il a fait une grave erreur, sur la déchéance de la nationalité, mais c’est promis, il demande pardon, il ne le refera plus ! Ce sera la seule auto-critique de la soirée.

Grâce à lui les Grecs sont restés dans la zone euro.

Il porte un bilan globalement positif, dans 5 mois les Français devront choisir.
La droite Fillon, oh la la, c’est dangereux !
L’extrême droite, c’est le repli, c’est Trump, bou bou bou, encore plus dangereux, il vous le dit !

Bon il la crache sa valda, cela fait huit minutes qu’il nous enfume !

Il est socialiste, c’est l’engagement de toute sa vie. Il ne peut se résoudre à l’éclatement de la gauche. L’intérêt supérieur du pays l’anime. Il a servi son pays avec sincérité. Et avec une grande humilité ! Pfff !

Il est tellement fort, tellement indestructible, qu’il ne se représentera pas. Il se sacrifie pour l’avenir de son pays.

CONCLUSION

Jusqu’au bout, ce minable se sera foutu des Français. Alors qu’il laisse un pays en lambeaux, avec plus de 1 million de chômeurs supplémentaires, le risque quotidien d’attentats musulmans, qui ont fait 250 morts durant son mandat, l’invasion migratoire, la faillite d’un Etat surendetté, une crise de la police sans précédent, une justice plus pourrie que jamais, une presse de courtisans discréditée, une France ensauvagée, une école à la dérive, et qu’il est à 4 % d’opinions favorables dans les sondages, il ose s’adresser au pays, d’une voix macabre, pour sa vanter, de manière indécente, de son bilan, comme s’il était à 70 % dans les sondages.

Ce minable, qui a tout raté, ose encore se poser en sauveur de la Nation, alors qu’il a, délibérément, précipité son pays vers l’abîme.

Paul Le Poulpe

ripostelaique.com​​​​​​​

 

Rédigé par La rédaction

Publié dans #Hollande

Commenter cet article