Lettre ouverte à Jacqueline Sauvage: « GARDEZ CONFIANCE, ON NE VOUS LÂCHE PAS »

Publié le par La rédaction

Lettre ouverte à Jacqueline Sauvage: « GARDEZ CONFIANCE, ON NE VOUS LÂCHE PAS »

Madame,

 

C'est non sans émotion que je suis votre dossier via les médias. Vous venez d'essuyer deux refus de libération conditionnelle pour des raisons qui démontrent la rancoeur de la caste des magistrats suite à l'obtention partielle de la grâce présidentielle. Leur acharnement à ne pas accéder à votre demande démontre à quel point la Justice Française est entre les mains de certains magistrats stupides. 

Votre vie aura été une galère sans nom, vous avez du commettre un acte irréparable pour vous libérer des chaînes d'un tyran. Curieusement vous n'avez pas obtenu la clémence des jurés, alors que vous avez celle de l'opinion des Français...

Alors que votre combat perdure, qu'apprend-on aujourd'hui ? Votre permission de Noel ne vous a pas été accordée cette année !

Ces magistrats sont cyniques...Sachez ceci, depuis le fond de votre cellule, nous serons plein de Français à avoir une pensée pour vous pour Noel ! Cela étant, tout cela ne vous sera pas d'un grand réconfort...

J'ai la chance d'administrer un groupe politique de 13 000 membres. Je vais demander à chacun de partager cette publication pour que sur tous les murs des gens qui ne supportent pas, comme moi, que des femmes puissent être battues encore au 21e siècle. 

En attendant nous demanderons à notre candidat, s'il est élu en mai prochain, qu'il vous accorde une grâce totale...Gardez confiance, même si vos avocates nous expliquent qu'elle est entamée, et on ne peut que vous comprendre... 

Mais la Justice est rendue au nom du peuple, et le peuple dans sa majorité ne vous lâchera pas, et mettra la pression aux magistrats pour qu'ils cèdent...

Je ne vous souhaite pas Joyeux Noël, car dans une geôle, pareille fête c'est encore plus exécrable, je vous envoie à l'inverse cette missive pour vous dire qu'on ne vous lâche pas. 

Courage à vous. 

 

Cordialement.

 

Denis Fourreau

 

valeursrepublicaines.com

Publié dans France, Justice

Commenter cet article