Affaire Théo et Mickael Luhaka: L’effet boomerang !

Publié le par LA REDACTION

Les frères Luhaka !Les frères Luhaka !

Les frères Luhaka !

Après tout le battage politico-médiatique autour ce que l’on appelle « l’affaire Théo » qui a mis le feu aux poudres, certains devraient se sentir ridicules et faire désormais profil bas. On pense notamment au président Hollande et à toutes ces « célébrités » qui ont fait preuve d’un parti pris aveugle, sans mesure ni discernement.

Contrairement à cette Gauche qui s’est empressée d’instruire à charge à l’encontre des policiers, alors que la Justice n’avait pas encore ouvert le dossier, nous prendrons quant à nous de la hauteur et ne nous abaisserons pas à de telles pratiques…
Toutefois, il semblerait bien que la « pauvre victime » innocente soit bien mouillée dans une affaire de détournement de fonds publics et d’escroquerie… avec sa famille !

Selon un article du Parisien, le sieur Théo Luhaka se retrouverait bientôt sur le banc des accusés dans une affaire d’escroquerie de plusieurs centaines de milliers d’euros correspondant à des subventions versées par l’Etat, pour la formation d’animateurs de rue dans le cadre d’une association. 

Par ailleurs, des cotisations sociales dues à l’URSSAF n’auraient pas été réglées…
Une enquête qui fait suite à un signalement de l’Inspection du Travail auprès du procureur de la République de Bobigny, en avril 2016, est en cours.
Laissons faire la Justice mais souhaitons qu’elle face preuve, dans cette affaire, d’autant de diligence que lors de la soi-disant agression par les policiers.

Ce qui ressort de tout cela, c’est le fait qu’une multitude de subventions dont le montant total est bien supérieur aux sommes évoquées dans les affaires dites « Fillon » et « Le Pen » aient été distribuées avec une largesse aveugle par la Gauche au pouvoir, sans aucun contrôle de leur utilisation ni même de l’atteinte des objectifs ainsi visés. Cette affaire n’est certainement pas un cas unique, nous en sommes convaincus.

Un exemple flagrant de gaspillage de l’argent public, donc de nos impôts !

Hervé Dejoux

Publié dans France

Commenter cet article

BING 01/03/2017 19:52

Ce qui est dégueu...de tout mêler.
Qu'il en soit poursuivi pour les infractions et une chose logique. Mais que l'on de la diversion pour disculper les actes inacceptables de la police ,un comportement de voyous ne vous élève pas.

ti vilain 25/02/2017 09:32

ils vont enterré cette histoire de détournement de fond au plus vite,ce sont certainement des socialo communistes qui sont a l origine de ces dons ils font pareil dans toutes les grandes villes les proches des racailles elus sur les listes enrichissent leur famille, cest bien connue. Des dizaines de millions d euros sont détourné depuis mitterand par sos racisme qui a fait des petits avec ni pute etc ccif and co .par contre le pauvre ouvrier ou cadre lui on le fait cracher jusqu'à que mort s en suive.

alain 24/02/2017 23:45

et si nous parlions de la pluie de subventions qui tombe sur tous ces soi-disant artistes , qui nous donnent des leçons sur ce que l'on dire , faire , penser , .......etc .....

ti vilain 24/02/2017 20:21

oui c est une honte.quant a fillon nous ne connaissons pas le centième des sommes détournées les journalistes bouffent dans la meme gamelle que ces ordures ecolo ump ps

Aurouze 24/02/2017 19:21

Bien tourné, cet article. Maintenant, il faut voir l'empressement de l'"engeance partisane" et du marigot journalistique pour conclure à la définitive incompétence de tous ses donneurs de leçon.