Mélenchon, cet amuseur de foires…

Publié le par LA REDACTION

Jean-Luc Mélenchon. Un amuseur de foires

Jean-Luc Mélenchon. Un amuseur de foires

Arborant son triangle rouge qui ne le quitte plus désormais, insigne des déportés communistes et relique d’un autre temps, le candidat Mélenchon paraît bien anachronique face aux enjeux de la présidentielle 2017 et aux évolutions de notre monde actuel.

Cet idéaliste porteur d’utopie entraînant derrière lui quelques doux rêveurs, hypnotisés par ses qualités d’orateur, exploite des problématiques bien réelles pour ne proposer qu’un programme politique irréaliste et en total décalage avec la réalité économique.

Jusqu’ici, on pouvait se dire qu’il évoluait sur son tapis volant parfumé de quelques substances hallucinogènes, inoffensif, voire sympathique aux yeux de certains qui se laissent amuser par le spectacle, mais sa prise de position concernant la police "Je suis fatigué de la police shérif, je suis pour les gardiens de la paix, pas pour les cow-boys" nous ramène brutalement à la dure réalité de débats au raz des marguerites et révèle la dangerosité de ce prétendant à la plus haute fonction de l’Etat. 

Avec de tels arguments, nous ne sommes pas près de calmer les esprits et encore moins de garantir la sécurité de nos concitoyens !

Hervé Dejoux

Publié dans France

Commenter cet article