Nouvelle manifestation de la communauté chinoise émaillée d'incidents à Paris

Publié le par LA REDACTION

Après le décès d'un Chinois lors d'une intervention de police dans le XIXe arrondissement de Paris, plusieurs membres de la communauté asiatiques manifestent pour réclamer la vérité sur les circonstances de sa mort.

Ce 28 mars, une nouvelle manifestation est organisée dans le XIXe arrondissement de Paris pour dénoncer la mort de Shaoyo Liu, un homme de 56 ans tué par un policier à son domicile, à Paris, au cours d'une intervention.

 

Vers 23 heures, des premiers heurts ont éclaté avec la police, qui a dû recourir au gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

Environ une centaine de personnes se sont données rendez-vous devant le commissariat du XIXe arrondissement de Paris, avec comme slogan : «Vérité !».

Les circonstances de la mort de ce père de famille sont floues, la police mettant en avant la légitime défense et la famille de la victime prétendant qu'il tenait un ciseau dans les mains car «il était en train de découper des poissons». 

La police a reçu des projectiles au cours de la manifestation.

Remontés contre la police, les manifestants se sont retrouvés devant le commissariat du XIXe arrondissement pour apporter leur soutien à la famille de Shaoyo Liu.

D'autres personnes se sont également retrouvés pour rendre hommage à la victime en déposant des bougies et des mots de soutien sur le sol. 

Des manifestants ont également brandi un drapeau de la Chine.

A 22 heures, la situation était toujours très tendue sur place, entre la police venue assurer la sécurité des lieux et les manifestants.

La veille, un premier rassemblement avait dégénéré en affrontements avec la police, donnant lieu à des arrestations. Plus tôt dans la journée du 28 mars, l'ambassade de Chine en France a «exigé» dès le lendemain que Paris fasse «toute la lumière sur cette affaire» et «garantisse la sécurité» de ses ressortissants. Une enquête est en cours pour déterminer si la légitime défense était ou non justifiée et si l'homme a, ou non, attaqué le policier.

francais.rt.com

Publié dans France, Faits-divers

Commenter cet article