Colonisation : la plainte contre Emmanuel Macron avance

Publié le par LA REDACTION

Colonisation : la plainte contre Emmanuel Macron avance

La plainte déposée par l'association du Cercle algérianiste (lire ici notre article) devant le Tribunal de Perpignan avance.

Une nouvelle étape. Après les propos du candidat à l'élection présidentielle Emmanuel Macron (En Marche !), qui avait déclaré que “la colonisation fait partie de l'histoire française. C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes”, l'association du Cercle algérianiste, présidée par Thierry Rolando, franchira une nouvelle étape demain devant la justice.

Désormais, vient l'étape de la consignation de la plainte : à savoir, déposer une somme pour attester du sérieux de la plainte. Cette étape sera supervisée par Me Goldnadel, au Tribunal de Grande Instance de Perpignan (Pyrénées-Orientales). A cette occasion, environ 200 personnes sont attendues, en soutien, et une conférence de presse sera tenue sur les marches du Tribunal, selon nos informations. Le président du Cercle Algérianiste, contacté par Valeurs Actuelles, a déclaré : “nous seront là pour rappeler que nous n'avons rien oublié des propos de monsieur Macron. C'est une communauté qui se mobilise, et ce quelques soit l'issue du scrutin ; d'ailleurs, cette réunion n'est pas politisée”.

valeursactuelles.com

 

Publié dans Justice

Commenter cet article