Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

Publié le par LA REDACTION

Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

Il se dit dans les milieux de la « fachosphère » qu’Eric Brunet aurait été contraint de retirer sa vidéo à la suite de fortes pressions exercées par Patrick Drahi, un patron d’un puissant groupe de presse qui détient entre autre, BFMTV et RMC (voir cet article du Monde).

RMC où officie Eric Brunet et BFMTV une chaîne d’infos fréquemment accusée de rouler pour Emmanuel Macron !

Mais retirer une vidéo sur le Net est assez illusoire et cette vidéo a heureusement eu le temps d’être dupliquée. Elle est par exemple accessible sur la page Facebook de « Hollande dégage !« 

Pour compléter cet article voici quelques éléments montrant la puissance médiatique qui soutient Macron :

1 – Les temps d’antenne de BFMTV

Voici un relevé publié par Marianne qui comparent les temps d’antenne « offert » par BFMTV à Emmanuel Macron à ceux de ses concurrents pour la période allant de novembre de 2016 à février 2017 :

 

Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?
Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

Vous pouvez vérifier qu’Emmanuel Macron a bénéficié, dans la période, d’un temps d’antenne de 426 minutes,
pratiquement le même temps (440 minutes) que le cumul de temps d’antenne de ses 4 autres concurrents !

2 – Une couverture médiatique sans précédent

Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

3 – Les grands patrons qui soutiennent Macron et la puissance qu’ils représentent

Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

4 – Quid des instituts de sondage ?

Eric Brunet contraint de retirer une vidéo critique envers Macron après intervention de Patrick Drahi ?

En conclusion

On peut conclure en disant que nous déplorions déjà l’écrasante majorité des journalistes marqués à gauche et le faible nombre de journalistes qui osent se dire « de droite ».

Eric Brunet était l’un d’eux ! Et on a essayé de le faire taire !

Avant de glisser notre bulletin dans l’urne, dimanche, réfléchissons à la façon dont s’est déroulée cette campagne et ne nous laissons pas prendre au piège tendu par les médias.

Balboa78 

je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr

Publié dans Politique, medias

Commenter cet article

michel 25/04/2017 16:48

Censuré ?
La vidéo est sur son compte facebook en accès public !
Pourquoi vous faites de l'intox ?