Fédération Professionnelle Indépendante de la Police: « Tristesse, indignation et colère »

Publié le par LA REDACTION

Fédération Professionnelle Indépendante de la Police: « Tristesse, indignation et colère »

Communiqué de presse de la Fédération Professionnelle Indépendante de la Police.

 

LES TUEURS DE FLICS REMIS EN LIBERTÉ

Nous ne pouvons plus accepter d’être résolument et gratuitement la cible de barbares rebaptisés pour l’occasion «déséquilibrés », dans notre France censée être placée sous «État d’Urgence» ! Nous, policiers, ne pouvons plus assurer notre sécurité ni celle de nos concitoyens ou de nos familles au quotidien, pris pour cible uniquement pour ce que nous représentons.

MAIS NOUS qui nous protège ?

Une hiérarchie souvent déconnectée de la réalité du terrain ?
Des magistrats empreints d’une grande mansuétude envers une délinquance évolutive ? Que faisait un récidiviste tueur de flics en liberté? Des médias peu prompts à vérifier leurs informations et à tempérer leurs affirmations quand ils évoquent une affaire policière ?

Karim C., multirécidiviste, condamné à 20 ans de prison en 2003, pour avoir tenté de tuer 3 personnes, dont 2 policiers, peine réduite de 5 ans en 2005. Il a donc bénéficié de remises de peine. Placé en GAV le 23 février dernier, relâché « faute de preuve »... Que faisait ce barbare dehors alors qu’il aurait au moins dû être derrière les barreaux jusqu’en 2023 ???

Nous pleurons encore un des nôtres, avec des sentiments mêlés de tristesse d’indignation et de colère.

Le Bureau National FPIP

 

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 23/04/2017 00:34

@ peche5
Vous avez devancé ma pensée.

peche5 22/04/2017 19:40

je soutiens completement les policiers et se sont les magistras qui devraient être condannes pour leurs laxisme et leurs incompetance.