Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Impôt universel : Mélenchon poursuivra les expatriés « même en enfer »

22 Avril 2017, 14:00pm

Publié par LA REDACTION

L’ancien trotskiste Mélenchon, passé par le PS et soutenu par le PCF, est égal à lui-même, totalitaire et spoliateur… Son nouveau hochet : l’impôt universel…

 

Jean-Luc Mélenchon ne veut pas qu’un seul Français échappe à l’impôt. Parce qu’il a conscience que sa réforme fiscale -notamment taxer à 90% les revenus supérieurs à 400.000€ par an- ferait fuir à l’étranger les contribuables aisés, il invente une nouvelle machine à spolier, l’«impôt universel».

Plus exactement, il parle de «mettre en place la taxation différentielle permettant de soumettre chaque citoyen Français aux impôts français quel que soit son pays de résidence».

FAIRE PAYER LES EXPATRIÉS

Concrètement, un expatrié qui paye aujourd’hui ses impôts dans son pays de résidence serait soumis également à l’impôt français et devrait donc payer à Bercy la différence entre ce qu’il a réglé dans son pays de résidence et ce qu’il aurait payé s’il habitait en France.

C’est ça, l’impôt universel, c’est l’imposition française appliquée universellement aux bêtas qui auront conservé la nationalité française où qu’ils se trouvent dans le monde. Fidel (c’est le cas de le dire…) à lui-même, notre stalinien de service ajoute : «où qu’ils aillent, même en enfer nous les retrouverons» (allusion à ce que dit Staline à propos de Trotsky ?).

LE GOULAG FISCAL

Outre les problèmes de relation avec tous les pays avec lesquels nous avons signé des accords fiscaux bilatéraux, il semble évident que le goulag fiscal succédant à l’enfer fiscal qu’est déjà la France entraînera inévitablement une majorité de nos concitoyens à non seulement fuir vers des paradis fiscaux, mais aussi à abandonner la nationalité française…

Évidemment, Mélenchon n’évoque que les « riches », ne cite que les chefs d’entreprises, histoire de donner l’impression que seule une petite poignée de milliardaires seraient (éventuellement car ils auraient vite fait de déchirer leur CNI) concernés. Mais là, comme partout, Mélenchon mélange tout.

 

Les dizaines de milliers de jeunes qui sont partis en Australie, aux USA, au Canada pour trouver du travail et qui ne bénéficient pas là bas des prestations sociales, du chômage, de l’école et des soins gratuits se retrouveraient à devoir payer des impôts sur des salaires d’autant plus élevés qu’ils sont censés permettre de payer soi même ces assurances ?

 

À tous coups nous les dégoûterions de revenir et assurerions à eux aussi leur abandon de la citoyenneté. Et les milliers de retraités, dont personne ne parle mais dont le flux est constant (j’habite un petit village de 300 habitants où un couple et un veuf viennent de vendre leur maison pour partir au Portugal…) qui choisissent le Portugal, le Maroc ou Maurice pour les conditions fiscales que ces pays leur réservent ? Pareil, plus de prestations, mais des impôts ?

MONSIEUR MÉLENCHON PLAIDE POUR DES FRONTIÈRES OUVERTES…

Ce grand universaliste veut, avec son impôt universel, taxer les individus en fonction de leur citoyenneté, ce qui veut dire que les étrangers ne paieront pas en France les mêmes impôts que les Français (et, oui, camarade, la réciprocité est un principe de droit, même si, c’est vrai, les communistes se sont rarement embarrassés avec ce genre de concepts « bourgeois ») mais bénéficieront des mêmes prestations, il ne cesse de le répéter…

Ce grand universaliste reconnaît aux étrangers le droit de vivre où ils veulent, en particulier en France, mais n’accorde pas le même droit aux Français.

Faire fuir les personnes dynamiques, empêcher ceux qui sont déjà partis de revenir et accueillir toute la misère du monde, ce pauvre Mélenchon est décidément pitoyable ! Au-delà de lui-même, que dire de ceux qui approuvent ce type de délires et s’apprêtent à voter pour lui ?

Thibault Doidy de Kerguelen pour contrepoints.org

 

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 23/04/2017 00:51

Il poursuivra les expatriés jusqu'en enfer ? Qu'il y reste surtout, cela le nous délivra... Mais pas certain que Lucifer en veuille lui-même. C'est désespérant.