Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Islamisme: Waleed Al-Husseini, menacé de mort en France dénonce les politiques français

2 Avril 2017, 15:00pm

Publié par LA REDACTION

Une trahison française, Ring Editions, sortie le 30 mars 2017. 18 euros.

Une trahison française, Ring Editions, sortie le 30 mars 2017. 18 euros.

Waleed Al-Husseini, Palestinien réfugié en France, sort son deuxième ouvrage. Dans Une trahison française, il dénonce avec véhémence cette France qui s'accommode, voire s'acoquine, avec l'islamisme. Au risque de mettre en péril les valeurs de cette République qui l'a tant fait rêver.

Dans Une trahison française, sous-titrée « Les collaborationnistes de l'islam radical dévoilés », Waleed Al-Husseini a décidé de tirer la sonnette d'alarme face à cette dangereuse complaisance. Il pousse un cri pour que les Français « sauvegardent leur liberté d'expression et de foi ».

En 280 pages, le jeune Palestinien dresse un état des lieux de son pays d'accueil, il s'interroge, analyse - et il sait de quoi il parle puisqu'il était musulman avant de devenir athée - et supplie les dirigeants de son pays d'adoption d'ouvrir les yeux. « J'ai constaté que la France était victime d'une multitude de trahisons. Il en va de nombreux politiciens qui, durant ces dernières décennies, ont cohabité avec la "bête" (l'islam radical, ndlr) à des fins électoralistes, mais aussi d'intellectuels à la vision et à la pensée tronquée par le "tiers-mondisme" et le "droit-de-l'hommisme" ; tous des collaborateurs par inaction qui sacrifient leur pays sur l'autel d'un combat d'arrière-garde. »

Préserver la paix civile et pratiquer la politique de l'autruche en évitant la confrontation politique, intellectuelle et spirituelle est loin d'être la solution, elle ne peut que mener à la perte de la liberté d'expression. Et le jeune réfugié politique de dénoncer tour à tour le halal que les islamistes veulent imposer dans les cantines scolaires, les horaires de piscine aménagés pour les femmes, etc.

Waleed Al-Husseini décortique avec virulence la situation : la laïcité est en péril et l'islamisme s'immisce dans la société française. Parce que l'islam en France n'est plus une simple religion, une « affaire personnelle », mais tente de faire de la politique et du social. Et cet islam politique vise à faire passer la charia au-dessus des lois de la République.

 

Et l'auteur d'évoquer l'utilisation croissante du terme « islamophobie », un mot qui « fait le jeu des islamistes » qui se posent alors en victimes. « Pourquoi ne pas avoir de haine envers ceux qui propagent la haine ? », s'interroge le réfugié politique. Dès lors, comment oser parler de « vivre ensemble » alors que l'islamisme, qui entend l'application de la charia dans tous les domaines, ne peut respecter la République et ses lois ? « En refusant d'affronter l'islamisation, de peur d'être taxée d'islamophobe, en tolérant les violations de la laïcité, la société française est complice de l'essor du terrorisme en France. La classe politique, à la recherche du vote islamique, est également complice. »

Pour Waleed Al-Husseini, ce n'est ni la pauvreté ni la marginalisation qui transforme des citoyens en terroristes, c'est l'islamisation. Et les politiques de tous bords ne doivent pas « adapter » la loi de 1905 à l'islam, mais la faire respecter dans son intégralité. S'ils ne le font pas, s'ils continuent de fermer, l'auteur est convaincu que le pire est à venir, en matière de terrorisme principalement.

Aujourd'hui, Waleed Al-Husseini est menacé, oralement et physiquement.

Lire l'article complet ici: news-republic.com 

Commenter cet article