Manifestations émaillées de violences contre la tenue du meeting de Marine Le Pen à Paris

Publié le par LA REDACTION

Alors que la candidate du Front national tient un meeting au Zénith à Paris, ses opposants sont réunis près de la porte de Pantin, à l'appel du groupe Jeunesse Parisienne Anticapitaliste. Des affrontements avec la police ont eu lieu.

Pour la deuxième journée consécutive, les militants «antifascistes» se mobilisent pour marquer leur opposition au meeting que Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate à la présidentielle, tient ce 17 avril au Zénith, à Paris. Plusieurs incidents violents ont éclaté.

Plusieurs fumigènes ont été lancés sur les forces de l'ordre, qui ont dû recourir au gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants violents.

 

Manifestations émaillées de violences contre la tenue du meeting de Marine Le Pen à Paris

Un cocktail Molotov a également été lancé au moment de l'arrivée du député Gilbert Collard, sans toutefois l'atteindre. 

La veille, plusieurs manifestants «antiracistes» avaient déjà affronté les forces de l'ordre à proximité de là, en marge d'une manifestation similaire.

 

Publié dans Faits-divers

Commenter cet article