Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Négation de la France : Bayrou persiste et signe

4 Avril 2017, 10:00am

Publié par LA REDACTION

Négation de la France : Bayrou persiste et signe

Un mois après les propos scandaleux d’Emmanuel Macron affirmant « qu’il n’y a pas une culture française, il y a une culture en France, elle est diverse, elle est multiple », son double ringardisé, François Bayrou, se range dans cette droite ligne. Dans certains domaines, le vieux Bayrou estime qu’il n’y a pas « d’art français ». Une nouvelle sortie délirante qui illustre une fois de plus la négation de la France que veulent porter à l’Elysée les fanatiques d’En Marche !

Décidément, il faut cracher sur la France pour prétendre monter en grade au sein d’En Marche. Les groupies d’Emmanuel Macron sont pour la plupart des éléments périmés socialistes qui tentent un recyclage express. Les quelques autres (dont Christian Estrosi ?) sont obligés de prendre la parole pour continuer à exister. Mais ce qu’ils disent fait bondir tant ils sont dans la négation de ce qu’est la France. Certains oseraient même parler de négationnisme. Nous n’iront pas jusque-là car n’étant pas habilité faute d’être encartés au PS.

Ce dimanche 2 avril, c’est donc Bayrou qui a eu l’honneur de répondre aux questions du Grand Jury de RTL. Un déplacement sous contrôle car même si l’ancien candidat à la présidentielle est risible, il est aujourd’hui dans le camp de Macron. Les journalistes ont le droit de titiller, mais pas d’attaquer. Malgré la bienveillance dont il bénéficie, Bayrou réussit à dire des énormités. La raison ? Il croit vraiment ce qu’il raconte. Ainsi, pour le « paysan » du Béarn, « il n’y a pas de culture française, il n’y pas de littérature française ou de rock français ». Il continue : «Dans les arts, heureusement que nous ne sommes pas enfermés dans un cadre national. La littérature française a été extraordinairement enrichie par la littérature des caraïbes francophones ».

Sophisme de bas étage

Ce genre de déclaration provoque la colère et le découragement. Quarante années de vie politique pour en arriver à nier des évidences. Il n’y pas vraiment de littérature ou de musique française selon le chef du Modem… Peut-être pense-t-il uniquement à sa prose lorsqu’il soutient de telles énormités ? Ses livres politiques sont indigestes, grotesques sur le fond et pitoyables sur la forme. Mais au-delà de la prose de cet écrivain raté, les curieux peuvent trouver des génies comme Chateaubriand, Dumas et Zola. Il y en a pour tous les styles et toutes les tendances politiques. Mais ils sont peut-être trop Français, pas assez mélangés même pour Dumas.

Bayrou et Macron sont les mêmes. Prêts à dire tout et son contraire dans la même phrase pour attirer le gogo inattentif qui n’entend que le mot « renouveau ». C’est tellement vrai que Bayrou a continué sa logorrhée en affirmant juste le contraire de ce qu’il venait de dire : «Dès qu’on touche en revanche à la langue, la littérature, l’histoire, il y a une culture française qui mérite d’être défendue, portée ». Que croire ? La première partie ou la seconde ? Bayrou nous fait du Macron et montre à quel point les deux hommes sont à écarter du pouvoir.

24heuresactu.com

 

Commenter cet article