Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Paris : flambée de violences entre migrants au centre de la Chapelle

15 Avril 2017, 08:00am

Publié par LA REDACTION

Paris : flambée de violences entre migrants au centre de la Chapelle

Ce vendredi devant le centre de préaccueil de la porte de la Chapelle (XVIIIe). Le dispositif de sécurité a été renforcé suite à une bagarre généralisée, jeudi soir. 

La bagarre se solde par un lourd bilan : une vingtaine de migrants blessés «légèrement» et un jeune homme frappé à coups de bâton dont le pronostic vital restait engagé ce vendredi.

«C’était ultra-violent !» Les militants associatifs ou les riverains du XVIIIe arrondissements de Paris qui ont assisté à une bagarre généralisée entre migrants jeudi soir autour du centre de préaccueil de la porte de la Chapelle décrivent tous des scènes d’une extrême brutalité. Après des premiers incidents entre réfugiés en marge d’une distribution alimentaire en début de soirée devant le centre du boulevard Ney, une rixe impliquant plus d’une cinquantaine de migrants, Afghans d’un côté et Soudanais de l’autre, a éclaté vers 23 heures.

Cris, course-poursuite et échanges de coups… Les migrants des différentes communautés, dont certains armés de bâtons ou de barres de fer, se sont affrontés durant de longues minutes, sur la voie publique, à l’extérieur du centre d’accueil. Une centaine de réfugiés auraient profité de la confusion pour escalader les grilles du site et pour s’introduire dans la halle d’hébergement dont les 400 places sont occupées en permanence.

Malgré l’intervention d’importants effectifs policiers, le calme n’a été rétabli que plusieurs heures après le début de la rixe. Elle se solde par un lourd bilan : une vingtaine de migrants blessés «légèrement» et un jeune homme frappé à coups de bâton dont le pronostic vital restait engagé ce vendredi. L’élément déclencheur de la bagarre n’a pas été clairement défini. Mais il est lié, de l’avis de tous les observateurs, à un nombre de places insuffisant dans le centre de préaccueil pour faire face aux 50 à 75 arrivées quotidiennes de réfugiés enregistrées dans la capitale.

Article complet ici: leparisien.fr

Commenter cet article