Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEUPLE DE FRANCE

Pétition anti Marine Le Pen: Najat Belkhacem soutient Audrey Pulvar suspendue par Cnews

28 Avril 2017, 07:00am

Publié par LA REDACTION

Pétition anti Marine Le Pen: Najat Belkhacem soutient Audrey Pulvar suspendue par Cnews

On m’a toujours expliqué que le boulot de journaliste devait être objectif, qu’il ne décrivait qu’une réalité, la vraie information telle qu’elle est et non telle qu’il voudrait voir.

Oui j’affirme ici, les journalistes Français sont sortis de leur métier d’origine pour devenir des « propagandeurs », lavant le cerveau des gens pour les conditionner à croire dans les idéologies qu’ils aimeraient tant voir éternelles au pouvoir, l’idéologie Macron en somme.

Preuve en est la signature par Mme Pulvar d’une pétition appelant à voter contre Mme Le Pen. Je ne suis pas là pour défendre Mme Le Pen n’étant pas encarté au Front National, mais il est scandaleux qu’une journaliste se permette ce genre de chose. Elle n’a pas à oublier son rôle journalistique pour devenir militante de Macron contre Mme Le Pen, surtout que Mme Pulvar est intervieweuse en plateau lors de ces présidentielles. Par conséquent elle est juge et partie. Heureusement après réclamation du FN, celle-ci a été suspendue d’antenne c’est un minimum. Je remarque d’ailleurs que l’ex-femme de M. Montebourg a été plus prompt a signé cette pétition qu’à soutenir ses collègues lorsque ceux-ci faisaient le piquet de grève contre M. Bolloré entravant leur supposé liberté d’expression. Mais bon comprenez bien qu’on ne mord pas la main qui vous nourrit si généreusement à ne pas faire grand-chose. Là Mme Pulvar n’a pas eu la solidarité que ses collègues lui demandaient d’avoir.

N’importe où dans le monde cette pratique aurait été impensable. J’ai été la semaine dernière en tant que directeur de la publication de La Gauche M’a Tuer interviewé par la télévision japonaise et ses reporters ne comprenaient pas la politisation des médias Français et malgré toutes mes explications n’avaient toujours pas pigé ce concept. Chez eux c’est tout bonnement impossible.

Evidemment les belles oies du politiquement correct se sont insurgées de sa suspension, Najat Belkhacem s’est par exemple insurgée contre la rédaction de CNEWS. Je conseille au ministre de l’éducation nationale de plus penser à son propre avenir car quelque soit le futur président(e) son avenir politique ne sera pas des plus radieux.

SOURCE LE MONDE

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

 

Commenter cet article