Le siège Les Républicains en vente sur Leboncoin par de jeunes élus qui veulent dépoussiérer leur parti

Publié le par LA REDACTION

Le siège Les Républicains en vente sur Leboncoin par de jeunes élus qui veulent dépoussiérer leur parti

Le siège du Parti Les Républicains, rue de Vaugirard à Paris, mis en vente pour 10 euros sur le site des bonnes affaires Leboncoin. Une annonce publiée jeudi matin. Au-delà de la plaisanterie, ses auteurs, de jeunes élus LR, entendent dénoncer l’état du parti.

« Immeuble occupé par parti politique à redresser avec rénovation complète. Travaux de dépoussiérage indispensables. » C’est ce qu’on pouvait lire, jeudi 27 avril, sur le site internet Leboncoin, comme l’indiquent nos confères de France Bleu Paris. Dans cette annonce de vente immobilière, le siège du parti Les Républicains, rue de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris est proposé pour… 10 euros ! L’annonce a été retirée deux heures plus tard.

Evidemment, il s’agit d’une blague. Une fausse annonce publiée par plusieurs 12 jeunes élus LR, regroupés dans le Club du 23 avril. Mais, derrière l’humour ou le buzz, le sujet est très sérieux : selon eux, le parti doit se remettre en question après la cinglante défaite au premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril dernier.

« La sclérose » du parti LR

Dans son article, France Bleu Paris indique avoir rencontré ces trois de humoristes de la politique de 29 ans, dans un bistrot, en face de l’Hôtel de Ville de Paris. « Le fait que nous n’ayons pas été capables de changer de candidat, ça montre le niveau de sclérose, d’engourdissement de notre formation politique », regrette Alexandre Vesperini, conseiller de Paris.

Cédric Thoma, conseiller municipal de Fontainebleau, en Seine-et-Marne, est persuadé qu’il faut du sang frais : « On a eu un électorat très âgé. Il faut aussi qu’on ait un message qui s’adresse aux jeunes. Si la droite n’est pas capable de parler aux jeunes, demain c’est une nouvelle défaite électorale qui est en prévision », assure-t-il au micro de France Bleu.

Macron, nouvelle idole des jeunes

Pour Damien Parent, conseiller municipal d’Eaubonne, dans le Val-d’Oise, le renouveau c’est possible. La preuve : « Quand on est capable, comme Emmanuel Macron, d’arriver en tête le soir du premier tour alors que le parti politique qu’il a créé n’a même pas 1 an, je pense que réellement, il y a une véritable opportunité pour notre génération, dit-il. Pourquoi ne pas être, nous, les Macron de la droite ? »

Pour ces jeunes élus, il est urgent de se réformer, notamment pour avoir une chance de gagner aux législatives de juin prochain.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Francetvinfo.fr

 

Publié dans Lesrépublicains

Commenter cet article