Asselineau explique comment faire élire une « brêle » à la présidence de la république avec l'aide des médias

Publié le par LA REDACTION

Il existe une corrélation parfaite, entre le temps de parole accordé par les médias aux candidats hommes et femmes politiques, et le résultat produit dans les urnes. François Asselineau explique qu’il n’y a pas deux tours aux présidentielles, mais au moins quatre tours si l’on y inclus la présélection médiatique des candidats.

François Asselineau: « On peut faire élire une brêle complète si on arrive à le propulser constamment dans les médias avec des journalistes, qui sont des journalistes de complaisance. C’est fait pour ! »

 

Publié dans medias

Commenter cet article