Dette publique Française 2 167,8 milliards d’euros: Sombrer ou réformer !

Publié le par LA REDACTION

La France doit réformer avec succès pour ne pas sombrer

La France doit réformer avec succès pour ne pas sombrer

La dette publique tient en deux chiffres : un total de 2 167,8 milliards d’euros pour la France, et 32 359 euros par habitant.

Ce chiffre colossal s’explique par les manœuvres budgétaires désastreuses qui régissent la France depuis 40 ans, d’autant plus impressionnant que la France se fait remarquer au sein de l’Union européenne, avec ses 96% de PIB de dette publique.

La situation de la France, avec un niveau de dette et de dépenses publiques parmi les plus élevés au monde, est désormais alarmante. Son taux de croissance se situe bien au deçà de la moyenne des autres pays de l’OCDE (1,2% contre 2,9%).

Le niveau de la dépense publique (57%) conjugué à un niveau d’investissement parmi les plus bas de la zone OCDE (19% contre 22% en 2013) annoncent des difficultés à résoudre le chômage dans un futur proche.

En effet, les pays les plus résistants sont ceux qui ont le moins cédé à l’illusion de la dépense publique. Le gouvernement français, piégé par la dette, ne pourra pas continuer avec des méthodes qui ont prouvé leur nocivité. Il est temps d’entamer une réduction massive et rapide des dépenses publiques, au niveau de l’État, bien évidemment, mais également de ses opérateurs, des collectivités locales et des organismes de Sécurité sociale.

Le règne de François Hollande aura laissé un goût amer aux contribuables français, avec un trou creusé notamment par les 826 millions de subventions supplémentaires versés aux associations entre 2011 et 2015 .

Le choix qui s’offre désormais à nous est clair : ou nous sombrons, à l’exemple de la Grèce, ou nous réformons notre pays, comme déjà tant d’autres ont eu le courage de le faire avec succès.

Article complet de Aliénor Barrière ici: contribuables.org

 
 

Publié dans économie

Commenter cet article