Edouard Philippe fait jeter 8500 desserts qui contenaient de la gélatine de porc

Publié le par LA REDACTION

Edouard Philippe fait jeter 8500 desserts qui contenaient de la gélatine de porc

Le nouveau Premier ministre français est un islamophile qui courbe la loi pour l’adapter à la sharia. Par respect pour la diversité, Dreuz en avait parlé en 2012, il fit jeter 8500 desserts au chocolat des cantines du Havre car elles contenaient de la gélatine de porc, que l’islam interdit de consommer.

Décembre 2012. Quelque 8500 mousses au chocolat, préparées pour les 67 cantines scolaires du Havre pour les enfants des écoles primaires et maternelles, ont été jetées en raison de la présence de gélatine de porc.

La mesure a été prise à la dernière minute par le maire de la ville Edouard Philippe, qui s’est plié à la loi de l’islam, la charia, en raison de l’inquiétude des personnels des cuisines, car la gélatine de porc utilisée pour la confection de la mousse au chocolat est interdite à la consommation pour les musulmans, au lieu de respecter la stricte neutralité laïque.

Les desserts «peuvent à l’occasion contenir de la gélatine animale», a confirmé Philippe Brunel, directeur général adjoint au développement social et à la famille de la mairie du Havre.

 

Un gâchis alimentaire et financier scandaleux

Le conseiller municipal (PRG), Yves Bertrand, avait réclamé l’ouverture d’une commission d’enquête municipale. Pour lui, «les principes de laïcité de l’action publique, et donc de stricte neutralité dans la confection des repas, doivent aussi s’appliquer dans les cuisines municipales de l’école publique».

En clair, «la présence supposée ou avérée de tel ou tel produit dans la confection de la mousse au chocolat doit obéir à une seule règle: le respect de l’hygiène alimentaire, rien d’autre», et surtout pas de se plier aux lois de l’islam.

«Tout autre considérant relève de telle ou telle religion et appartient au domaine privé. Cela n’a donc rien à faire dans les cantines, ni dans les choix des produits, ni dans la confection des repas», avait ajouté le conseiller municipal qui dénonça «un gâchis alimentaire et financier scandaleux au moment où les Restos du cœur et les autres associations caritatives se démènent pour aider à l’alimentation de plus en plus de nos concitoyens».

Sébastien Léger, président de la FCPE (association de parents d’élèves) de Seine-Maritime, scandalisé, avait déclaré :

« C’est un gâchis formidable. On n’imagine pas jeter autant de mousse au chocolat qui d’ailleurs a été mangée précédemment. Moi je ne m’arrête pas à la composition de tel ou tel repas et si cela déplaît à tel ou tel, ce que je peux comprendre, pour des raisons philosophiques ou religieuses, personne n’est obligé de manger ni le repas en question, ni le produit en question. Chacun est libre de faire ce qu’il veut mais il me semble que l’école a un principe intangible et c’est celui de la laïcité ».

Même Benjamin Planchon, coordinateur des Restos du cœur au Havre, eu les crèmes au chocolat en travers de la gorge.

« On aurait pu trouver le moyen de les redistribuer. Si ce n’est pas distribuable en centre, ça peut être fait dans le cadre des activités-gens de la rue ou dans le cadre de repas chauds. »

L’affaire, à l’époque, avait fait scandale. La fureur des Français face à cette soumission à une religion étrangère alors que les crèches de Noël disparaissent par respect pour la laïcité était à son comble, au point que des sites comme BFM qui avaient rapporté l’affaire avaient été obligés de fermer leur fil de commentaire pour faire taire les justes récriminations.

Maintenant qu’il est votre Premier ministre, vous pouvez toujours essayer de vous plaindre, votre fil de commentaire est fermé pour 5 ans.

lagauchematuer.fr

Publié dans France

Commenter cet article

jacques 22/05/2017 16:27

bonjour, 8500 pots de yaourts jetés, mais il y a de nombreux enfants que ça n'aurait pas dérangé de manger ces yaourts. On devrait lui faire payer ce gaspillage inacceptable.

Quant on pense à tous les produits genre pesticide qu'il y a sur les fruits et légumes sans qu'on le sache, et qui nous bousillent la santé, et que les gouvernements laissent faire, alors que là on jette une grande quantité de nourriture pour une raison qui n'a rien à voir avec la santé, il y a vraiment des responsables politiques qui n'ont pas honte.... Et ils veulent nous gouverner.... c'est écoeurant.

Vent d'Est, Vent d'Ouest 17/05/2017 16:27

Il commence bien celui-là ! Les Français devraient lui réclamer la note des desserts gaspillés, vu que ce sont eux qui les paient ! Proprement dégueulasse et je pèse mes mots ! Ceux qui lisent mes commentaires savent que je suis le genre à utiliser un langage plutôt correct mais là ils dépassent tous les bornes tous autant qu'ils sont et je ne trouve que ce mot pour qualifier son geste !