Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEUPLE DE FRANCE

Rien ne va plus entre Emmanuel Macron et les médias russes

11 Mai 2017, 14:00pm

Publié par LA REDACTION

Rien ne va plus entre Emmanuel Macron et les médias russes

Tout a commencé durant l'entre-deux-tours, quand le parti d'Emmanuel Macron, alors encore appelé En Marche !, interdisait aux médias russes Sputnik et RT France, branche locale de Russia Today, d'assister à la soirée du premier tour de la présidentielle. Il accusait alors ces deux journaux d'“agences de propagande d'Etat”. Un porte parole du nouveau président avait même déclaré : “S'il faut clarifier les choses avec eux on le fera, mais en l'état nous ne considérons pas RT France ni Sptunik, cette entité bicéphale, comme un organe de presse ni comme un média, mais réellement comme une agence de propagande d'Etat.”

Une sortie qui a fait réagir du côté de Moscou via Maria Zakharova, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères : “Il s'agit d'une discrimination ciblée et éhontée des médias russes de la part du candidat à la présidentielle d'un pays qui a toujours été vigilant en matière de liberté d'expression.”

Après cette passe d'armes, c'est l'affaire des comptes aux Bahamas formellement démentie par l'équipe d'Emmanuel Macron qui attise les tensions entre les deux parties. Après avoir été accusé de propager des “fake news”, les médias russes, notamment Russia Today, ont répondu. Ana Belkina, directrice de communication du site RT France, dénonce ainsi : “Cette association, qui ne fait qu'alimenter l'hystérie ambiante autour de la théorie conspirationniste selon laquelle nous représenterions - et à travers nous, la Russie - une menace pour la démocratie française, nous semble clairement relever de la diffamation pure et simple.”

 

Article complet ici: valeursactuelles.com​​​​​​​

 

Commenter cet article

trublion 15/05/2017 09:22

nous changeons de président et de cynisme