Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Premier rallié premier baisé: François Bayrou en colère !

13 Mai 2017, 13:00pm

Publié par LA REDACTION

Premier rallié premier baisé: François Bayrou en colère !

Alarme ! Tous aux abris ! Fermez les écoutilles, rentrez les mômes… il y a « Alerte disparition » ! Une petite centaine de candidats du MoDem auraient été enlevés au petit matin devant le 133, rue de l’Université, par des individus pour une fois pas du tout connus des services de police. Apparemment des gens fichés « de la société civile »… Mais des témoins qui faisaient leur jogging devant les Invalides déclarent que certains kidnappeurs seraient arrivés par la rue de Solférino. L’affaire pourrait être en lien avec l’alliance passée entre Bayrou et le nouveau Président, à propos de la liste des candidats du nouveau parti aux législatives :

Nous partîmes cent vingt selon le concordat,
Mais dure amputation quarante ne laissa,
C’est un tour de Macron,
Qui nous prit pour des…

Mais premier rallié premier baisé, c’est la figure la plus classique de la politique. Alors le « 13 Heures » de France 2 ne mâche pas ses mots : « François Bayrou est dans une colère froide… » Alors ça, les colères froides de François Bayrou, si vous ne connaissez pas, ça va vous faire tout drôle. C’est Bernard Blier dans Les Tontons flingueurs, il éparpille par petits bouts, façon puzzle.

Lui, quand on lui en fait trop, il correctionne plus : il dynamite, il disperse, il ventile…. Va falloir doubler l’escorte de Macron !

 

Ancien bègue moi-même, j’ai toujours eu une certaine tendresse pour le maire de Pau, avec ses airs de ravi de la crèche aux « Guignols de l’info ». Il me rappelle certains de mes amis, divorcés plusieurs fois pour se remarier instantanément avec des femmes aussi peu faites pour eux que les précédentes… Il est comme une balle de jokari : plus vous le balancez fort, plus il revient vite. Rappelez-vous son vote « à titre personnel » (mais suivez mon regard) pour Hollande en 2012. Résultat : un mois plus tard, à la législative, le député Bayrou était battu par le PS que l’élu de son cœur lui avait jeté dans les pattes. Et à part trois ou quatre déchets du PRG ou d’EELV, le Président à teinture ne s’entourera que de ministres socialistes chimiquement purs ! Subtil tacticien, le François… Voilà un gars qui aura passé toute sa vie à ch… dans les bottes de la droite, sans avoir une seule fois obtenu quoi que se soit de la gauche. Un record !
 
Richard Hanlet pour bvoltaire.fr

Commenter cet article