Le Porte-Parole Macron accepte le soutien de l'UOIF et veut dissoudre les Identitaires

Publié le par LA REDACTION

Interpellé à plusieurs reprises par Sébastien Chenu (FN), Benjamin Griveaux (Porte-Parole de Macron) a fini par reconnaître qu'il accepte le soutien de l'UOIF (Union des Organisations Islamiques de France) qui est interdite dans certains pays, voire classée terroriste et qui vend dans ses congrès des ouvrages d'Hani Ramadan qui vient d'être expulsé pour appel à la haine. Benjamin Griveaux veut en revanche dissoudre le Groupe Identitaire qui selon lui "porte un danger sur la République".

Publié dans Politique, islam

Commenter cet article

Mineue 02/05/2017 21:50

Je m'attendait a pire