Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEUPLE DE FRANCE

Législatives: Manuel Valls refoulé par La République en Marche

10 Mai 2017, 13:00pm

Publié par LA REDACTION

Manuel Valls sur RTL

Manuel Valls sur RTL

L’ancien Premier ministre vient de voir son plan B voler en éclat. Sur RTL, il avait annoncé avec tambours et trompettes qu’il serait candidat aux élections législatives pour La République en Marche. Comme si ralliement était attendu avec appétit dans le mouvement du président élu. Mais il n’en a rien été.

Ce matin sur Europe 1, le président de la Commission nationale d'investiture d'En marche ! Jean-Paul Delevoye a estimé que “sa parole n'était pas anodine, mais que les règles [d'investiture} s'appliquaient à tous”. Et d’ajouter : “A ce jour, il n'est pas dans les critères d'acceptation de sa demande d'investiture”. Selon l'ancien président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), il n’est pas “forcément opportun” pour En Marche ! d’accueillir Manuel Valls et de l’investir. L’ancien ministre de Hollande est une figure marquante du quinquennat, il porte l’inscription au fer rouge des échecs des cinq dernières années dont Emmanuel Macron essaie par tous les moyens de se dissocier.

valeursactuelles.com

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 10/05/2017 14:34

Méfions-nous, méfiez-vous : tout ceci n'est que l'enfumage pour faire renaître la gauche PS sous une forme ou d'une autre et dès qu'ils seront élus députés ils marcheront main dans la main avec Macron. À garder à l'esprit que Hollande a tout manigancé pour mettre son poulain aux pouvoirs. Quant à Macron, ne jamais oublier qu'il a dit qu'il ferait usage sans complexes des ordonnances à répétition tout en affirmant aujourd'hui qu'il souhaiterait une majorité de députés de la République en Marce : il tient un double discours : "soit j'ai une majorité à l'assemblée parlementaire soit j'utilise en force les ordonnances". Ce n'est ni plus ni moins que du chantage. Vous avez élu un dictateur alors que MLP proposait des référendums : qui a été berné dans l'histoire ?

Vent d'Est, Vent d'Ouest 10/05/2017 14:39

Également valable pour la droite LR qui a trahi Fillon. Et Fillon lui-même, ses électeurs et Sens Commun... À méditer. Quant à JL Mélenchon, il s'est montré plus malin, voire même diabolique car en réalité il avait soumis un questionnaire à ses sympathisants en trois proposition : votez-vous : blanc - ou nul ou Macron, en oubliant sciemment MLP. Je crois qu'il avait essayé de ne pas se mouiller tout en délivrant un message subliminal.