La victoire de Macron c’est d’abord et avant tout celle de la propagande médiatique

Publié le par LA REDACTION

La victoire de Macron c’est d’abord et avant tout celle de la propagande médiatique

D’abord et avant tout, la victoire de Macron c’est celle de la propagande, une propagande énorme, colossale comme jamais constatée auparavant et qui est dans la droite ligne de celle orchestrée en 2012 contre le candidat Sarkozy.
 

Pour moi cette victoire de la Gauche c’est une défaite de la pensée et de la réflexion. Les Français ont voté sous la contrainte de la peur comme si une armée féroce de fascistes marchait sur Paris. Pourtant personne ne les a vus! Cette peur fonctionne bien depuis plus de trente ans: le FN sert de repoussoir et comme la droite n’est plus dans notre temps, Macron a pu s’ouvrir un boulevard. Pourquoi la Gauche se priverait de cette arme absolue?
 

La Droite française qui n’a pas voulu se renouveler, elle qui a refusé d’écouter les Français, est désormais en dehors du jeu politique et risque même de disparaître comme un bateau ivre devenu épave. La Droite s’est disqualifiée et elle ne semble même pas s’en rendre compte.
 

La trahison qui a consisté à appeler à voter Macron dès le soir du Premier tour restera une faute politique majeure. Croire en la désinformation constante et accepter comme l’a fait la Droite le chantage de la peur exercé par les socialistes pour permettre le triomphe d’un président de gauche, c’est lui qui se définit progressiste et qui s’est affirmé socialiste dans ses meetings de campagne, est une tragique erreur. La Droite va payer comptant cette faute qui a déjà permis à ses dirigeants de se dévoiler, certains comme Le Maire font acte de candidature chez Macron. C’est dire l’ampleur du désastre intellectuel de cette Droite.

(...) 

Lire l'article complet de ALEXANDRE GOLDFARB ici: observatoiredumensonge.com

Publié dans Macron

Commenter cet article