Menaces de mort et déclarations jihadistes à bord d'un TGV Ouigo

Publié le par LA REDACTION

Menaces de mort et déclarations jihadistes à bord d'un TGV Ouigo

Un train Ouigo, parti de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) en début de journée en direction de Marseille, a été arrêté à Lyon, à 11h20, après un signalement de passager. "L'homme a proféré des menaces de mort à l'égard des contrôleurs. Les forces de l'ordre ont été alors immédiatement prévenues", a déclaré un porte-parole de la SNCF à l'AFP.

Selon FranceInfo, l'individu aurait même émis des "déclarations jihadistes". "On est resté arrêtés 20 minutes et j'ai vu quelqu'un se faire arrêter, qui avait l'air nerveux, à raconté une passagère au média. Il n'était pas dans ma voiture mais un voyageur qui était à côté m'a dit qu'il avait parlé du jihad. Tout s'est passé dans le calme. Nous sommes repartis un peu après 13 heures."

Les mille passagers ont été évacués ainsi que les quais de la gare pour permettre l'intervention des démineurs dans les deux rames du train. Des chiens renifleurs ont également dû passer les bagages au crible.

Article complet ici: huffingtonpost.fr

Publié dans Faits-divers

Commenter cet article