Un suppléant En Marche ! mis en examen pour agressions sexuelles dans un foyer de réfugiés

Publié le par LA REDACTION

Alain Brevet (ici au centre)

Alain Brevet (ici au centre)

Alain Brevet, suppléant en marche d'Isia Khalfi dans la 1re circonscription des Hauts-de-Seine, est mis en examen pour des faits d'agressions sexuelles.

Selon "le Parisien", une information judiciaire avait été ouverte à la suite des plaintes pour viols de trois salariées du foyer du comité d'aide aux réfugiés de Bois-Colombes, que dirigeait Alain Brevet. Les faits dénoncés dataient d'avril 2010 à mars 2012. Ils ont été requalifiés en agressions sexuelles.

Le renvoi du suppléant devant le tribunal correctionnel a été décidé en août dernier, et son procès a ensuite été renvoyé à mars 2018 à la demande d'une partie civile, précise "le Parisien".

La candidate Isia Khalfi explique au quotidien avoir appris seulement samedi les démêlés judiciaires de son suppléant. Celui-ci a été "exclu de la campagne".

tempsreel.nouvelobs.com

Publié dans France

Commenter cet article