«Ambassadrice des pôles»: Le recasage doré de Ségolène Royal par Emmanuel Macron

Publié le par LA REDACTION

«Ambassadrice des pôles»: Le recasage doré de Ségolène Royal par Emmanuel Macron
Ce mardi 27 juin, Ségolène Royal a confirmé sur LCI qu'elle deviendrait ambassadrice en charge de la négociation internationale aux pôles Arctique et Antarctique.

Ségolène Royal, qui était au premier rang du meeting de second tour d’Emmanuel Macron le 1er mai à la Villette a obtenu le poste d’ « ambassadrice en charge de la négociation internationale aux pôles Arctique et Antarctique. »

Après avoir échoué à prendre la direction du programme des Nations Unies pour le développement, s’être vue refusée un poste de ministre par le nouveau Président de la République, Ségolène Royal avait évoqué de multiples pistes de reconversion, notamment chroniqueuse politique télé… Elle, qui a fait fondre les finances de la Région Poitou-Charentes, est désormais en charge de la préservation de la banquise…

En 2009, Nicolas Sarkozy avait créé ce poste d’ « ambassadeur en charge de la négociation internationale aux pôles Arctique et Antarctique » sur mesure pour Michel Rocard. Depuis la mort de l’ancien premier ministre socialiste en 2016, le poste était resté vacant et confié à des diplomates.

En 2013, selon un amendement au Projet de Loi de Finances, cette « ambassade thématique » est rémunérée à hauteur de 47 286 euros par an, ce à quoi il faut ajouter un peu plus de 32 379 euros de frais de mission pour le responsable et son équipe.

Ségolène Royal sera prochainement officiellement nommée en conseil des ministres.

Ce recasage doré est un mauvais coup d’Emmanuel Macron.

Le nouveau président reprend là une sinistre pratique du quinquennat de François Hollande : l’ancien gouvernement s’était montré montre particulièrement généreux vis-à-vis de ses  serviteurs. En avril 2016, le syndicaliste François Chérèque était nommé haut commissaire à l’engagement civique, François Lepaon nommé à l’Agence de la langue française pour la cohésion sociale, deux conseillers ministériels agricoles étaient généreusement recasés en avril 2017…

contribuables.org

 

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France, Gouvernement

Commenter cet article