Bientôt des policières voilées en France ?

Publié le par LA REDACTION

Des policières voilées demain à Bruxelles et ailleurs en Europe ? (photo Sudpresse)

Des policières voilées demain à Bruxelles et ailleurs en Europe ? (photo Sudpresse)

Le développement du communautarisme n’a plus de limites. Des policières voilées pourraient patrouiller, prochainement, sur le sol belge. C’est en tout cas le souhait émis par le bourgmestre socialiste de Vilvorde, dans la périphérie bruxelloise, afin d’assurer « la représentativité des services de sécurité, des services de police en particulier, par rapport à la diversité de la population ».

Pour information, Vilvorde est une de ces communes belges, à l’instar de la désormais tristement célèbre Molenbeek, d’où sont partis des bataillons de djihadistes vers la Syrie afin de renforcer les troupes de l’État islamique et de s’aguerrir aux techniques de la guerre sainte.

Dans la foulée, le bourgmestre de Bruxelles, le tout aussi socialiste Yvan Mayeur – par ailleurs impliqué actuellement dans une affaire de gestion interlope du Samusocial et pressé de démissionner -, n’exclut pas que des policières puissent arborer le hijab dans la capitale belge et européenne.

« On y réfléchit effectivement mais nous attendons les conclusions d’un groupe de travail consacré à ce sujet », a indiqué sa porte-parole Gaëlle Verhasselt, avant d’entamer un exercice de rétropédalage en raison de la levée de boucliers qu’une telle mesure n’a pas manqué de susciter.

Le bourgmestre socialiste de Saint-Josse-ten-Noode (commune bruxelloise) Emir Kir estime, de son côté, que le débat doit être ouvert « car on ne peut l’éviter ».

 

En réalité, l’interdiction du port de signes de convictions politiques ou religieuses par les fonctionnaires exerçant une fonction publique, promulguée en 2008, a été récemment remise en cause par un tribunal du travail, avec pour conséquence la réouverture d’un vieux débat.

Lorsque l’on connaît l’amour immodéré du Parti socialiste pour la diversité, par idéologie autant que par clientélisme, on se doute que le débat est loin d’être clos.

 

Le ministre de l’Intérieur, le très droitier Jan Jambon (N-VA) a, quant à lui, exclu le port du voile par des policières car « la neutralité est un devoir qui s’impose aux policiers et ceux-ci ne peuvent donc pas porter de signes religieux ostensibles », ajoutant qu’un « uniforme doit rester un uniforme ». Par-delà le bon sens dont a fait preuve le ministre, on peut ajouter que la police perdrait en légitimité et en crédibilité si le voile y était accepté.

En Écosse, au Canada et, prochainement, dans la très débauchée Amsterdam, des femmes pourront patrouiller en portant le voile. Demain, cela pourrait être le cas ailleurs en Europe, signant alors autant de nouvelles victoires de l’islam conquérant.

Gregory Vanden Bruel pour bvoltaire.fr

 

Publié dans islam

Commenter cet article