Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Blague comoriens de Macron: imaginez la réaction des journalistes si c’était Le Pen ou Sarkozy !

6 Juin 2017, 11:00am

Publié par LA REDACTION

Blague comoriens de Macron: imaginez la réaction des journalistes si c’était Le Pen ou Sarkozy !

En visite jeudi 1er juin au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage atlantique (CROSS) d’Etel dans le Morbihan, Emmanuel Macron a eu des propos que la presse unanime, frappée depuis bientôt un mois d’une fièvre d’idolâtrie carabinée, a qualifiés de « plaisanterie déplacée ».

Il  y est question des migrants comoriens. C’est une caméra de l’émission Quotidien de TMC qui révèle la scène. Lors d’un échange avec un officiel, autour notamment des différents types d’embarcations de pêche, le président de la république s’est livré à une blague qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. «Il y a des tapouilles et des kwassa-kwassa», lui indique l’officiel.

«Ah non, c’est à Mayotte le kwassa-kwassa», relève alors Emmanuel Macron. «Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien, c’est différent», plaisante-t-il.

Après un bref silence gênant, il ajoute: «Les tapouilles, c’est les crevettiers».

Dans cette saillie, ce qu’il faut apprécier avant tout c’est « du Comorien » pour désigner ces migrants. « Du Comorien » comme il aurait dit « du bois d’ébène » ou bien « du coke » comme dans l’album de Tintin « Coke en stock ».

 

Rapide petit exercice intellectuel de transposition : à la place d’Emmanuel Macron dans cette séquence, faites dire ces mots par (au choix) : Nicolas Sarkozy ; Jean-Marie Le Pen ; Nadine Morano ; François Fillon… et imaginez  la réaction des journalistes et des réseaux sociaux ! Dans dix ans on en reparlerait encore comme d’un immense scandale politique. Avec Macron ce sera oublié dans huit jours, et c’est pardonné sur-le-champ : on ne salit pas le nouveau leader du monde libre !

… tandis que les nommés Sarkozy, Le Pen, Morano, Fillon, c’est de notoriété publique, sont incontestablement des racistes acharnés dénués de toute considération humaine à l’égard des migrants de Méditerranée et de l’Océan Indien.

RTL – Les Grosses Têtes

Philippe Bouvard : Question de Mme Lenvie, de Béziers. Quelle est l’espèce la plus pêchée en Méditerranée ?

– Le syrien !

– Oui, bonne réponse d’Emmanuel Macron !


Le Grincheux Grave pour lagauchematuer.fr​​​​​​​

Commenter cet article