Commémoration 18 juin: les badauds refoulés de la cérémonie présidée par Macron sont écœurés

Publié le par LA REDACTION

Macron commémore l'appel du 18 juin au Mont Valérien

Macron commémore l'appel du 18 juin au Mont Valérien

«Ben quoi ? C’est ça la nouvelle démocratie !» Au pied du Mont Valérien, transformé en citadelle impénétrable ce dimanche matin, ce monsieur est très en colère. Comme tous les badauds, il vient de se voir refuser l’accès au site où se déroule la commémoration de l’appel du 18 juin 1940 présidée par Emmanuel Macron. Une cérémonie ouverte aux seuls invités, contrairement aux années précédentes. Ce qui fait dire à notre homme en colère : «Une cérémonie entre-soi… c’est quoi, ça ?» Parmi les badauds refoulés, la déception est moins véhémente mais pas moins réelle.

 

Après quelque palabre avec des policiers intraitables devant les grilles barrant le chemin, Annie tourne les talons, interloquée. Cette femme de 71 ans, résidant à Suresnes depuis 50 ans, est privée de commémoration du 18 juin pour la première fois alors qu’elle y participe chaque année. «Parce que c’est l’appel du Général de Gaulle et pour que la France reste la France», dit-elle.

 

Près d’Annie, une femme est simplement «écœurée» d’être ainsi refoulée, alors qu’un sexagénaire tente sa chance autrement : «Excusez-moi, lance-t-il aux policiers, nous ne sommes que cinq six, y’a pas moyen de…» - «Non».

(...)

Article complet ici: leparisien.fr

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

 

Publié dans France, Macron

Commenter cet article