Quand Danielle Simonnet, mélenchoniste, qualifie les Français de « Vieux cons de blancs »

Publié le par LA REDACTION

Jean-Luc Mélenchon et Danielle Simonnet

Jean-Luc Mélenchon et Danielle Simonnet

Décidément, Danielle Simonnet est une grande sensible. Elle ne supporte pas que sa grande copine Danièle Obono ait été démasquée lors d’un entretien aux Grandes Gueules, et que la France entière ait constaté qu’elle était plus à l’aise quand il fallait dire « Nique la France » que « J’aime la France ».

Alors cette grande féministe, qui, faut-il le rappeler, a reproché à Marine Le Pen d’avoir refusé de porter le voile au Liban, est montée au feu, en bonne petite soldate des Insoumis, pour défendre sa camarade.

 

Elle a d’abord relayé le soutien du chef, vent debout pour soutenir la racialiste Obono.

 

 

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Quand Danielle Simonnet, mélenchoniste, qualifie les Français de « Vieux cons de blancs »

Et comme cela ne suffisait pas, elle utilise à son tour des injures racistes, qualifiant les Français qui s’indignent de l’absence d’amour du pays de l’Indigène de la République Obono de « Vieux cons racistes ».

Quand Danielle Simonnet, mélenchoniste, qualifie les Français de « Vieux cons de blancs »

Décidément, on est obnubilé par la race, chez les « Insoumis ». Rappelons la célèbre phrase de Mélenchon sur « les blonds aux yeux bleus ». Mais surtout, on n’aime pas ce que représente la France, et encore moins les Français. N’oublions pas que Méluche, encore lui, avait qualifié nos compatriotes, qu’il a découverts en 1962, d’alcooliques dégénérés, nettement moins évolués que les Marocains qu’il fréquentait. La haine de la France par les Insoumis rejoint parfaitement celle des Français véhiculée par les Indigènes. On préfère l’Autre aux Nôtres, qu’on méprise.

Article complet ici: ripostelaique.com

Publié dans France

Commenter cet article