Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Déplacement de Macron à Las Vegas en 2016 : perquisitions chez Havas et Business France

21 Juin 2017, 15:00pm

Publié par LA REDACTION

Déplacement de Macron à Las Vegas en 2016 : perquisitions chez Havas et Business France

Des perquisitions ont été menées mardi 20 juin au siège du groupe publicitaire Havas et de l’agence nationale Business France dans le cadre de l’enquête sur l’organisation d’un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, ont indiqué à l’AFP des sources proches de l’enquête.

En mars dernier, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel. Les investigations portaient sur une soirée organisée le 6 janvier 2016 à Las Vegas, dans le Nevada, à laquelle participait Emmanuel Macron alors qu’il était encore ministre de l’Économie. L’événement aurait été organisé sans appel d’offres.

Un événement à 381.759 euros selon Le Canard enchaîné

Ce soir-là, en plein salon mondial de l’innovation technologique, Emmanuel Macron avait été ovationné par plus de 500 personnalités et dirigeants de start-up français.

"Cette opération de séduction, montée dans l’urgence, à la demande expresse du cabinet du ministre, a été confiée au géant Havas par Business France (l’organisme de promotion de la French Tech dépendant de Bercy) sans qu’aucun appel d’offres ait été lancé", dénonçait Le Canard enchaîné dans son édition du 8 mars, qui précisait le coût de l’événement : "381.759 euros, dont 100.000 rien que pour l’hôtel".
En se basant sur les conclusions de l’Inspection générale des finances, l’hebdomadaire estimait que Business France ou certains de ses salariés "pourraient être incriminés pour ’favoritisme’" et Havas France ou ses dirigeants "au titre de la complicité ou du recel".

Début mars 2017, le canard enchaîné dévoile cette affaire

Nous sommes début mars lorsque le volatile dévoile cette affaire. Le 1er tour des élections présidentielles a lieu le 23 avril 2017. Au regard de ce qui s’est passé pour François Fillon, nous nous demandons légitimement pourquoi ces perquisitions ont-elles lieu si tard, au lendemain des législatives, à savoir le 20 juin 2017, après que le peuple français se soit prononcé et pour les élections présidentielles, et pour les élections législatives ?

lagauchemorale.com

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Commenter cet article