Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Législatives: Par manque d'argument et de compétence, les candidats LREM refusent tout débat

13 Juin 2017, 07:00am

Publié par LA REDACTION

Une consigne nationale aurait été donnée aux candidats LREM qualifiés pour le second tour de ne pas répondre aux demandes de débats avec le député sortant

Une consigne nationale aurait été donnée aux candidats LREM qualifiés pour le second tour de ne pas répondre aux demandes de débats avec le député sortant

Je viens d’apprendre, par une indiscrétion journalistique (pour une fois que ce n’est pas dans « l’autre » sens…..) qu’une consigne nationale aurait été donnée aux candidats d’EM qualifiés pour le second tour de ne pas répondre aux demandes de débats avec le député sortant, qu’ils aspirent à….sortir, qui pourraient leur être proposés par la presse.

Si elle est confirmée, cette information est plutôt inquiétante pour la suite des opérations.

Qu’ont donc à craindre nos « futurs » députés « en marche » ?

De rester en cale sèche devant les arguments précis, fondés sur une expérience, une connaissance, une compétence ?

D’avoir à répondre concrètement sur ce qu’ils feront s’ils sont élus, concernant la scandaleuse augmentation de la CSG, qui va faire des retraités percevant 1200 euros des « gens aisés » ?

D’expliquer pourquoi la suppression de la Taxe d’habitation sera payée aux communes au lance-pierres et en actionnant une fois de plus la planche à billet de la dette publique ?

D’annoncer aux classes moyennes qui ont le malheur de gagner, pour un couple avec enfants, un peu plus de 4000 euros par mois, qu’elles font partie de ces fameux « riches » que Hollande déclarait ne pas aimer, que Macron n’aime pas davantage et qui devront donc payer, encore et encore !!

J’espère de tout cœur que cette information est un tuyau percé et que, très vite, j’aurai le plaisir d’échanger avec la candidate qui aspire à me succéder à l’Assemblée Nationale. Si elle refuse, il faudra que tous ses électeurs le sachent…..

En cette année 2017, au cours de laquelle rien ne ressemble à rien, tout reste possible d’ici dimanche prochain.

Et à l’approche du 18 juin, le gaulliste authentique que je suis, pas le gaulliste de pacotille qui pense qu’il suffit de lui rendre un hommage furtif pour pouvoir se parer de sa vertu historique, est plus que jamais déterminé à résister à tous les faux-semblants, à tous les mensonges, à tous les renoncements.

 

Guy GEOFFROY

Député de la 9ème circonscription de Seine-et-Marne.
Candidat aux législatives 2017

 

Commenter cet article