Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Appel à l’aide: Lettre ouverte d’un « petit » retraité à Emmanuel Macron.

9 Juin 2017, 17:00pm

Publié par LA REDACTION

Appel à l’aide: Lettre ouverte d’un « petit » retraité à Emmanuel Macron.

Monsieur le Président, je vous félicite pour votre élection. J’étais satisfait de voir votre visage s’afficher sur mon téléviseur le 7 Mai. Cependant, lors de vos rares interventions, je ne vous ai pas beaucoup entendu sur la situation des retraités. Le sort des aînés en France n’est pas très enviable et je me permets de vous rappeler quelques chiffres douloureux : 7,9% des retraités sont pauvres soit 1 078 000 retraités pauvres et 7% des bénéficiaires des Restos du cœur ont plus de 65 ans. Votre proposition d’augmenter le minimum vieillesse est une excellente décision mais, et je me dois de vois le dire, la hausse de la CSG qui va impacter directement le pouvoir d’achat des retraités inquiète. Monsieur le Président, nous attendons des gestes forts en faveur des retraités ! 

Monsieur le Président, je scrute et j’analyse avec intérêt vos propositions et pour l’instant je ne vois rien qui puisse modifier en profondeur la situation des aînés. Je vous donne un seul chiffre:  la pauvreté en conditions de vie des plus de 75 ans est passée de 7,6% en 2012 à 9,6% en 2014 ! 2% de hausse en seulement 2 ans ! Devant cette situation dramatique, concrètement que proposez-vous Monsieur le Président ?

La situation des plus âgés est notre principale préoccupation. La solidarité nationale doit s’appliquer en priorité aux anciens. C’est une urgence et c’est logique : comment à 88 ans, avec des difficultés pour se mouvoir, comment voulez vous améliorer seul votre situation ? Impossible ! Oui on peut se sortir de la galère à 20 ans, oui on peut trouver un boulot, une formation mais quand on a 90 ans, reconnaissez que cela est difficile…

Et puis on parle beaucoup des jeunes qui n’arrivent pas à se loger, c’est vrai mais qui dit qu’à 75 ans 4,4% de cette classe d’âge a des difficultés de logement. En hausse de 1,2% en 2 ans !

On nous bassine avec des grands mots, justice sociale, égalité, vivre ensemble, générosité, solidarité…mais concrètement les aînés sont les grands oubliés des politiques publiques et l’avenir est sombre.

Votre prédécesseur n’avait pas pris conscience de la situation dramatique des millions de retraités et il avait décrété de nombreuses mesures injustes qui nous ont pénalisés: gel des retraites, fiscalisation des familles nombreuses, suppression totale de la demi-part des veuves, création d’une taxe de 0,3% sur les retraites. Pendant le quinquennat précédent, les impôts des retraités ont augmenté de près de 4,91 milliards! Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal ?

Monsieur le Président, il est plus facile, plus tendance, plus moderne de s’adresser à des “djeuns” plutôt qu’à des résidents de maisons de retraite. C’est évident, et vouloir conquérir un électorat bourgeois-bohème, ou bobo, si vous le préférez, est une stratégie de communication. Cependant, les retraités de France attendent, eux aussi, des promesses mais surtout des actes forts. Monsieur le Président, vous devez vous occuper aussi du sort des seniors de notre pays.

Monsieur le Président, depuis le 1er avril 2013 avec 1,3% d’augmentation, les retraites n’ont pas augmenté! Je passerai volontairement sous silence la hausse ridicule de 0,1% en 2015, donc cela fait quarante six mois que les 15 millions de retraités voient leurs pensions stagner. Mais à côté de cela tout augmente: l’essence, le gaz, les timbres, l’électricité, les produits de base, les impôts et surtout les taxes locales…Bref, le pouvoir d’achat des retraités se réduit à peau de chagrin. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, vos conseillers ont du vous dire que le prix moyen mensuel d’une place en maison de retraite est de 1857€ soit 61€ par jour. Vous n’êtes pas sans savoir que la pension moyenne est de 1376€ par mois alors concrètement comment peuvent faire les pensionnaires? Seulement 39% des personnes âgées sont capables de payer leur maison de retraite et 25% sont obligées de vendre leur patrimoine. Monsieur le Président, trouvez- vous cela normal ?

Monsieur le Président, vous avez souvent parlé  de l’égalité homme-femme lors de votre campagne électorale et vous avez encore une fois raison. Cependant vous devez aussi certainement savoir qu’à la retraite un homme touche en moyenne 1857€ et une femme 833€. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Monsieur le Président, vous parlez souvent du chômage mais vos conseillers ont du vous alerter sur les 874% de hausse du chômage des plus de 60 ans en 5 ans. Monsieur le Président, trouvez-vous cela normal?

Oui, la priorité doit être la vieillesse ! Car à 87 ans, il n’y a que l’Etat qui puisse nous aider. 

Monsieur le Président, je vous rappelle un principe simple: la retraite n’est pas un droit c’est un dû. 

C’est un appel à l’aide que je vous lance, Monsieur le Président, alors aidez les retraités ! 

blog.seniorenforme.com

 

Commenter cet article

Catherine LAVERGNE 10/06/2017 18:50

Il ne fallait pas vous réjouir d'avoir voté Macron !

Vent d'Est, Vent d'Ouest 10/06/2017 16:37

J'espère de tout coeur que M. Macron vous entendra. Mais je crains fort que le président élu par défaut, par lâcheté, par faiblesse ou par pur égoïsme, ne possède à la place qu'une sordide calculette, et ce dans quelque domaine que ce soit.

Vent d'Est, Vent d'Ouest 10/06/2017 16:23

C'est pourquoi Apathie, l'éminence grise de Macron, déclare haut et fort qu'il faudrait euthanasier les plus de 65 ans, voire à partir de 65 ans. On attend qu'il en donne l'exemple sur lui-même et on suivra peut-être après. En effet, s'il n'est pas à la retraite et même en ce cas, il nous coûte tout de même cher en divers impôts et taxes, CGS-RDS compris grassement prélevés sur le peu qui nous permet de survivre, tout u moins en ce qui concerne les retraités pauvres. À votre avis, pourquoi Macron s'attaque-t-il aux retraies dès 1.200 € mensuels ? Parce-qu'elles constituent la plus grande proportion en pourcentage des retraites en France, pardi !