Macron en marche vers l'Assemblée la plus mal élue de la Ve République

Publié le par LA REDACTION

Macron en marche vers l'Assemblée la plus mal élue de la Ve République

Le raz-de-marée pour La République en marche, ce dimanche 11 juin, masque une fragile légitimité électorale du camp Macron : jamais si peu de Français n'avaient voté pour les candidats de la nouvelle majorité au premier tour des élections législatives.

Une vague Macron ? Un raz-de-marée ? Un tsunami ? Ce sera certainement le cas à l’Assemblée nationale dimanche prochain, à l’issue du second tour de ces élections législatives qui devraient donner une confortable majorité au président de la République. Mais la réalité est très différente si l’on regarde de près ce qu'il s’est passé dans les urnes au premier tour, ce dimanche 11 juin.

Quelque 32,32% des électeurs qui se sont déplacés ont voté pour un candidat de La République en marche (LREM) ou du MoDem. Les macronistes devancent ainsi leurs adversaires mais ce score est historiquement faible pour une majorité présidentielle. Aux législatives de 2012, après l’élection de François Hollande, le PS et ses alliés avaient ainsi raflé près de 40% des voix au premier tour. Et l’on peut remonter le temps à loisir : jamais sous la Ve République un chef de l’Etat n’avait obtenu un résultat aussi faible aux législatives qui ont accompagné son élection.

Article complet ici: marianne.net

 

Publié dans Macron

Commenter cet article