Majorité LREM: « une assemblée dont ses membres ne connaissent rien, ni personne »

Publié le par LA REDACTION

Majorité LREM: « une assemblée dont ses membres ne connaissent rien, ni personne »

Macron a gagné ses législatives c’est une pure évidence, le second tour ne sera qu’une formalité surtout au vu des pourcentages acquis par les candidats En Marche et cela malgré l’abstention dépassant pour la 1ère fois les 50%. Au niveau des chiffres pures ce n’est pas une réussite ni même un plébiscite pour M. Macron, c’est seulement une faillite de ses opposants qui ont vu leur électorat fondre comme neige au soleil.

Il a réussi son coup bravo, mais entre nous ça ne présage rien de bon au niveau parlementaire. C’est très bien que de nouveaux visages arrivent à l’Assemblée nationale, je n’ai rien contre, ce qui est mieux malgré tout c’est que cela soit des gens capables, car entre ceux qui sont embourbés dans les affaires, ceux qui ont des métiers on va dire originaux comme voyante par exemple, ça ne vole pas bien haut.

J’ai bossé au parlement, j’ai commencé d’ailleurs auprès du Député Gilles Carrez président de la commission des finances, j’avais 25 ans. Je connais donc la constitution de 58, le Palais bourbon et le cheminement de la loi, le règlement intérieur, la réalité de la fonction de député sur le bout des doigts. Il faut être un professionnel pour le capter, avoir la formation, avoir aussi un peu bourlinguer dans les partis et par conséquent être un minimum technicien. Mais combien d’entre eux le sont ? Très peu.

Et c’est là où viendra le problème, nous aurons une assemblée dont ses membres ne connaissent rien, ni personne, qui débarquent. Des personnalités qui sont intellectuellement un cran en dessous de ceux qu’ils remplacent. Il ne faut pas croire la politique tout le monde ne peut pas la faire c’est une démagogie que de le dire. Je ne saurais être ébéniste, coiffeur ou électricien car ce n’est pas mon job, les profils que je vois ne sauront être de bons députés.

C’était prévu d’avance, Macron a voulu ça, mais pourquoi donc me direz-vous ? Tout simplement car ça évite les frondeurs, les parlementaires 1) devant leur carrière à Macron et 2) n’ont pas les capacités pour le faire, puisqu’ils seront essentiellement des « enregistreurs » de futures loi et ordonnances.

Il faut comprendre qu’un député est un technicien de la loi, mais aussi un cadre supérieur de l’Etat, si vous mettez des godillots c’est votre administration qui prend le pouvoir, puisque ce sera réellement elle qui rédigera ce qu’elle jugera pertinent, selon évidemment sa propre vision, qui tue le pays depuis tant d’années.

Nous aurons ça pendant 5 ans, et croyez-moi ce sera pas pour le bien de la France.

 

Mike Borowski pour lagauchematuer.fr

Publié dans France

Commenter cet article