Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Peuple de France - Toute l'actualité politique en France

Mort de Rémi Fraisse à Sivens : le procureur de Toulouse requiert un non-lieu

24 Juin 2017, 08:00am

Publié par LA REDACTION

Rémi Fraisse a été tué en 2014 par une grenade offensive lancée par un gendarme. DR.

Rémi Fraisse a été tué en 2014 par une grenade offensive lancée par un gendarme. DR.

Le jeune homme de 21 ans avait été tué par la grenade offensive d’un gendarme mobile lors d’une manifestation contre le barrage de Sivens, dans le Tarn.

Le procureur de Toulouse (Haute-Garonne), Pierre-Yves Couilleau, a requis un non-lieu le 20 juin pour clore le dossier de la mort de Rémi Fraisse, ce jeune militant passionné de botanique tué le 26 octobre 2014 par une grenade offensive sur le chantier du barrage de Sivens (Tarn). C'est ce que révèle ce vendredi Mediapart. Toutes les demandes émises par sa famille ont été rejetées.

 

«On a reçu le réquisitoire définitif, le parquet demande un non-lieu car il n'y a ni crime ni délit» et qu'il a été fait «un usage proportionné de la force», a confirmé Me Jean Tamalet, l'avocat du gendarme.

Dans ses réquisitions, le parquet estime que le gendarme a «effectué dans des conditions d'absolue nécessité et de stricte proportionnalité un lancer de grenade OF-F1 alors que des violences ou des voies de fait étaient exercées contre des officiers et des sous-officiers de gendarmerie et qu'il ne pouvait défendre autrement le terrain qu'il occupait, lui et les militaires de son groupe», selon un extrait publié par Médiapart.

 

Article complet ici: leparisien.fr

 

Vous n'avez pas encore notre application ? Téléchargez gratuitement l'application mobile "Peuple de France" dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Commenter cet article