Paris: nombreux cas de gale décelés parmi les migrants

Publié le par LA REDACTION

Décontamination d'un camp de migrants à Paris - Goodman/LNP/Shutterstoc/SIPA

Décontamination d'un camp de migrants à Paris - Goodman/LNP/Shutterstoc/SIPA

On a décelé de très nombreux cas de gale parmi les migrants qui résident actuellement à Paris après avoir été chassés de Calais.

La presse de ces derniers jours nous apprend que les ONG qui ont pour mission d’apporter une assistance aux migrants ont prévenu les autorités qu’on a décelé de très nombreux cas de gale parmi ceux qui résident actuellement à Paris après avoir été chassés de Calais.

57 cas de la maladie ont été relevés parmi les migrants accueillis dans des établissements. Pour ceux qui vivent dans la rue ou dans des campements de fortune, les chiffres sont beaucoup plus difficiles à estimer. Médecins sans frontières a ouvert une clinique mobile à la porte de la Chapelle pour essayer de diagnostiquer et de traiter ceux qui en sont atteints. Malheureusement, ses capacités d’accueil sont limitées.

Il est probable que les soignants ne viendront pas à bout de cette maladie pour ceux qui vivent dans la rue ou dans des campements de fortune, et le problème, de médical, devient social et politique.

 

Les responsables des ONG en charge des migrants ont déclaré à la presse que les autorités publiques avaient été prévenues il y a trois mois, mais que pour l’instant rien n’avait été fait.

Espérons qu’une fois passée la période électorale, le nouveau ministre de la Santé aura suffisamment d’influence sur ses collègues pour faire évoluer une situation qui dépasse largement le cadre médical et s’inscrit plus généralement dans celui des problèmes posés par l’immigration non contrôlée.

 

Article complet ici: bvoltaire.fr

 

Publié dans France, Immigration

Commenter cet article