La présidence Macron s'attaque à nouveau à la presse

Publié le par LA REDACTION

La présidence Macron s'attaque à nouveau à la presse

L'agence de presse Ruptly s'est vu refuser l'entrée au palais de l'Elysée par l'équipe du président de la République le 13 juin, alors que Theresa May devait y rencontrer Emmanuel Macron. Une décision sans précédent dans l'histoire du média.

Le reporter de l'agence de presse Ruptly n'a pas été autorisé à venir filmer la rencontre entre le Premier ministre britannique et le président de la République le 13 juin au palais de l'Elysée, sans qu'aucune justification n'ait été donnée. 

Interrogé par RT France, le journaliste Ugo Passuello s'est dit étonné par la démarche de l'Elysée. 

«Arrivé devant l'Elysée, il y avait une centaine de journalistes, beaucoup de presse étrangère dont des Britanniques évidemment. Au moment où je suis passé et où j'ai montré ma carte de presse, ils n'ont même pas regardé le listing, à la simple vue du nom du média, il a appelé un collègue pour demander une double vérification», a expliqué le journaliste à RT France. 

Article complet ici: francais.rt.com

 

Téléchargez gratuitement l'application mobile Peuple de France sur Google Play ici: 

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans Macron, medias

Commenter cet article