Strasbourg: Recherche familles bénévoles pour l’accueil de mineurs migrants

Publié le par LA REDACTION

Le président du Département du Bas-Rhin Frédéric Bierry (au centre), et des jeunes migrants au Foyer Notre Dame à Strasbourg le 31 mai 2017. — G. Varela / 20 Minutes

Le président du Département du Bas-Rhin Frédéric Bierry (au centre), et des jeunes migrants au Foyer Notre Dame à Strasbourg le 31 mai 2017. — G. Varela / 20 Minutes

Le Département du Bas-Rhin expérimente un nouvel accueil pour les jeunes migrants non accompagnés…

 

Face au flux toujours plus important de migrants, les collectivités et l’Etat s’organisent. A situations différentes, réponses sur mesure. Dans le Bas-Rhin, de plus en plus de migrants sont mineurs, et de plus en plus jeunes. Sur les 331 mineurs arrivés dans le département en 2016, 81 avaient moins de 16 ans.

En partenariat avec l’association Foyer Notre Dame, le Bas-Rhin lance une expérimentation. Il fait appel aux familles pour accueillir, bénévolement, un jeune mineur non accompagné (MNA) âgé de 13 à 16 ans. Un véritable « engagement citoyen et une démarche solidaire », précise Frédéric Bierry, président du département, permettant aussi de renforcer leur intégration dans la société française. » Baptisé Réseau d’accueil solidaire, le projet veut proposer à ces jeunes arrivants un cadre familial (après une période d’observation de deux mois environ) et un accompagnement.

Toute neuve, l’idée doit être d’abord éprouvée et n’est pas amenée à remplacer les familles d’accueil, les foyers ou les appartements partagés. Elle s’est fixée pour objectif l’hébergement d’une vingtaine de MNA. Des réunions d’information vont être organisées fin juin pour trouver les familles d’accueil et mener des évaluations. Si les familles sont bénévoles, le département versera tout de même une indemnité pour couvrir les frais courants (nourriture, eau, électricité, fournitures scolaires, déplacements) de 375,50 euros.

(...)

20minutes.fr

 

Publié dans Immigration

Commenter cet article