Des adhérents LREM dénoncent le manque de démocratie au sein du parti et saisissent la justice

Publié le par LA REDACTION

Une quarantaine d'adhérents dénoncent la validité des nouveaux statuts du parti LREM. - Bertrand Guay - AFP

Une quarantaine d'adhérents dénoncent la validité des nouveaux statuts du parti LREM. - Bertrand Guay - AFP

Vent de fronde à La République en marche. Un collectif d'adhérents vient de saisir la justice pour faire annuler la convocation à l'assemblée générale où doivent être adoptés les nouveaux statuts du parti politique qu'ils jugent trop peu démocratiques. Ces dizaines de partisans et animateurs de comités locaux ont déposé un recours en référé devant le tribunal de grande instance de Créteil, dans le Val-de-Marne. pour tenter d'obtenir l'annulation du scrutin. Le vote pour adopter les nouveaux statuts a débuté ce dimanche et doit s'achever le 30 juillet. 

La quarantaine de requérants estime que La République en marche penche vers les travers des "vieux" partis politiques qu'a dénoncé à maintes reprises le président de la République. "Les statuts proposés cantonnent en effet les adhérents à un rôle de supporteur et les excluent de la gouvernance, aussi bien locale que nationale", écrivent-ils, parlant de "verrouillage". Pour exemple, ils citent l'absence des adhérents dans les élections internes, "la majorité des cadres du mouvement étant désignés ou membres de droit".

"On est heureux qu’Emmanuel Macron soit arrivé à l’Elysée, et maintenant que c’est fait on a En Marche! qui décide de changer de statuts, détaille à BFMTV Rémi Bouton, animateur du comité LREM Denfert. On s’est retrouvé avec des statuts, en quelque sorte, imposés par le QG. On a essayé de les avertir, de leur dire qu’on aimerait débattre, c’est la démocratie c’est participatif, et on a eu une fin de non-recevoir."

"Ce manque de démocratie interne est d’autant plus dénoncé que les nouveaux statuts ont été rédigés dans la précipitation, sans consultation approfondie des militants et sont soumis à leur vote au coeur de l’été", concluent-ils.

bfmtv.com

 

Vous n'avez pas encore l'application Peuple de France ? Téléchargez-la gratuitement dans Google Play:

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.appsbuilder1053161

Publié dans France

Commenter cet article

Vent d'Est, Vent d'Ouest 25/07/2017 12:26

Si après ça ils n'ont pas compris qu'en réalité, ils ne font que de la figuration au sein du mouvement LREM, ainsi que l'a décidé Jupiter le Second qui passe son temps à faire de la représentation par ailleurs, en dépensant sans compter l'argent des Riens, c'est vraiment à désespérer !